Lyon fête le départ de Ben Ali

Date de publication : 16/01/2011

Ils se sont retrouvés devant le consulat tunisien ce samedi avant de se disperser dans le centre-ville de Lyon pour afficher leur satisfaction après le départ de Ben Ali. Parmi eux, Cherif Ferjani, professeur à l’université Lyon II. Leurs objectifs : rendre hommage aux victimes de la répression, exiger des élections démocratiques et obtenir que le président déchu soit jugé dans son pays. Car les tunisiens ont subi pendant des années le système mis en place par Ben Ali et ses proches, notamment le clan de son épouse, les Trabelsi. Vendredi, le départ d’un vol Tunis-Lyon avait été retardé car le commandant de bord avait exigé que des membres de la famille de l’épouse du chef de l’Etat descendent de l’avion avant de décoller. En France, ces manifestations auraient rassemblé plus de 8 000 personnes.

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

20/04/2018
Figure de l'entrepreneuriat lyonnais, de la fondation d'Infogrames à son rebond dans la robotique, Bruno Bonnell était très attendu sur les bancs de l'Assemblée. Il a finalement semblé plus discret que prévu jusqu'au buzz provoqué par ses déclarations au Monde début avril. Explications.

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo