Rhône-Alpes : un habitant sur trois souhaiterait créer son entreprise

Date de publication : 15/06/2011

31% des Rhônalpins déclarent vouloir créer ou reprendre une entreprise selon une étude réalisée pour le Salon des Entrepreneurs de Lyon par l’Ifop qui a interrogé fin mai 709 habitants. C’est six points de plus que la moyenne nationale. Parmi les sondés prêts à se lancer, la moitié affirment avoir une projet précis et un quart annoncent qu’ils se donnent pour objectif de le réaliser dans les deux ans. Pour les organisateurs du salon, c’est un “formidable vivier d’entrepreneurs” puisque cela représente un potentiel de 235 000 créateurs. La tendance est plus particulièrement nette dans les départements du Rhône et de la Savoie mais aussi dans les secteurs ruraux où on monte à 29% d’habitants souhaitant réaliser leur projet dans les deux ans. Autre leçon de ce sondage : 92% des habitants de la région ont une bonne image des entrepreneurs de petites et moyennes entreprises contre 44% des grands patrons.

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

20/04/2018
Figure de l'entrepreneuriat lyonnais, de la fondation d'Infogrames à son rebond dans la robotique, Bruno Bonnell était très attendu sur les bancs de l'Assemblée. Il a finalement semblé plus discret que prévu jusqu'au buzz provoqué par ses déclarations au Monde début avril. Explications.

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo