Gilles Vesco rejoint le PS

Date de publication : 13/09/2011

Cet élu présente cette décision comme une suite logique de son itinéraire politique commencé en 1989 avec son adhésion au CDS, un parti de centre-droit, et prend prétexte de la primaire socialiste pour franchir le pas. Pour Gilles Vesco, le PS a pris le risque de se lancer dans “l’innovation démocratique la plus importante depuis le suffrage universel”. Il estime que tous les partis finiront par organiser ces primaires pour “garantir la représentativité de leurs candidats”. Mais il justifie aussi son choix par son opposition résolue à Nicolas Sarkozy dont la pratique du pouvoir menace selon lui les libertés publiques. Le PS lui semble donc être aujourd’hui le seul parti capable de “créer les conditions de l’alternance politique à l’exercice actuel du pouvoir”.
Gilles Vesco annonce aussi son retrait de la présidence du groupe de centre gauche au conseil municipal de Lyon qu’il laisse à Thomas Rudigoz, conseiller général du 5e arrondissement, lui-même élu aux élections cantonales avec le soutien de Gérard Collomb.

(1) http://www.mag2lyon.com/article/11177/Gilles-Vesco--Pourquoi-je-quitte-le-Modem

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES


15/11/2020

Mieux mobiliser le privé : une solution pour la réanimation



15/11/2020
gérant d'Exalto et président du Syndicat des Loisirs Actifs

15/11/2020
Située à côté du Groupama Stadium à Décines, OL Vallée va accueillir de nouvelles infrastructures de loisirs en 2021


15/11/2020

Descente infernale

Entretien avec Patrice Gain, pour son livre Le sourire du Scorpion



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo