Emprunts toxiques au conseil général : Thierry Philip passe à  L'offensive

Date de publication : 07/11/2011

Vous aviez annoncé une opposition musclée au Conseil général mais on n’a pas vu la différence !
Thierry Philip : Vous n’avez peut-être pas regardé dans le détail ! Mais je reconnais que c’est difficile de s’en rendre compte car il n’y a eu que deux séances du Conseil général depuis les élections. Et il n’y en aura que deux d’ici fin 2011. Moins que d’habitude.
Comment vous expliquez cette différence ?
J’ai l’impression que cela n’enthousiasme pas Michel Mercier d’avoir une opposition plus forte. Moi, je n’ai aucune agressivité envers l’homme. Mais il y a désormais une double légitimité. La gauche a obtenu 56 % des voix dans le Rhône aux élections cantonales mais elle est restée minoritaire du fait du découpage des cantons. Et lui-même est bien sûr légitime en tant que président élu par les conseillers généraux.
Vous avez quand même tout tenté pour le renverser ?
On n’a pas tenté de coup le jour de son élection. On aurait pu présenter comme candidat à la présidence la doyenne du Conseil général qui est une élue PS en espérant gagner à la faveur de l’âge s’il y avait une égalité droite-gauche. On ne l’a pas fait.
On vous sent très déçu...
Il y a de quoi être amer. Dans des petits cantons de droite, 3 000 voix suffi sent à un candidat de la majorité de Michel Mercier pour être réélu. Dans des cantons de gauche, on doit dépasser les 20 000 voix pour emporter un canton. Mais ce sont les lois de la République. J’espère simplement qu’on respecte en retour notre légitimité.
Pourquoi briser le consensus en vigueur au Conseil général ?
Parce que droite et gauche, ce n’est pas pareil. Sinon, on valide le discours du FN qui dénonce “l’UMPS”.
Sur quel dossier vous voulez être plus combatif ?
Les emprunts toxiques. On a découvert que cela représenterait 75 % des emprunts du Conseil général et ils seraient tous dans la même banque : Dexia. De plus, leurs taux sont indexés sur le franc suisse et le dollar. Deux monnaies qui varient beaucoup. Ce qui peut se révéler catastrophique. J’ai donc demandé officiellement par lettre recommandée à savoir s’ils étaient capés, c’est-à-dire si la hausse de leur taux est limitée.
Vous avez eu une réponse ?
Non. Du coup, j’ai saisi la Cada, la Commission d’accès aux documents administratifs. J’ai bien précisé à Michel Mercier que j’étais prêt à garder ces renseignements confidentiels si c’est dans l’intérêt du Conseil général. Mais j’aimerais savoir à quoi m’en en tenir car aux prochaines élections de 2014, c’est probable qu’on gagne cette fois. Donc je ne voudrais pas que ces prêts explosent à ce moment-là.
Vous pensez gagner malgré la réforme territoriale de Sarkozy ?
Mais si la gauche gagne la prochaine présidentielle, on remplacera cette réforme du conseiller territorial par une autre réforme. Si c’est la droite, on peut lui faire confiance pour un redécoupage qui la favorise ! Mais le Conseil Constitutionnel a quand même imposé une différence maximum de 15 % de populations entre cantons..
D’autres enjeux ?
Le débat sur le budget bien sûr. Mais aussi les transports avec le Sytral qu’il faut faire évoluer vers une zone plus large. Ou encore le social. Je crois que Michel Mercier nous a entendus et compte réduire le nombre de CDD. Les agents qui s’occupent d’une population en situation précaire ne peuvent pas être eux-mêmes dans une situation instable. Bref, j’estime avoir déjà bien posé le débat. Mais on ne sera pas une opposition stupide. On attend les propositions de chaque vice-président et on jugera sur pièce !

(interview publiée dans le Mag2Lyon de septembre 2011)

 

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo