Civilisations lyonnaises

Date de publication : 08/02/2012

"Toutes les civilisations ne se valent pas." C’est ce qu’a déclaré le ministre de l’Intérieur samedi dernier devant une association étudiante classée à droite. Propos confirmés dans un entretien au Figaro le lendemain. La petite phrase piège typique des campagnes électorales ! Le but était clairement d’accuser ses adversaires de gauche de cautionner le communautarisme au détriment de l’égalité républicaine. Du coup, ceux qui le défendent sont accusés de xénophobie et ceux qui le critiquent de “relativisme”.
En fait, le débat est vicié par avance car Claude Guéant a visiblement des problèmes de vocabulaire. Ce qui a été relevé à gauche mais aussi à droite. Courtois mais sévère, l’ancien ministre Jean-Pierre Raffarin, a déclaré que Guéant était “meilleur ministre qu’ethnologue”. Tout juste s’il ne l’a pas traité d’inculte.

En effet, comment réaliser un classement des civilisations ? A moins que Claude Guéant n'ait la science infuse pour se transformer en une agence de notation historique !

Les Romains ont bâti une république très organisée et laissé de splendides réalisations architecturales. Mais on ne peut pas oublier l’esclavage. Faut-il compter dix points en plus pour les aqueducs, trente points en moins pour cette barbarie ? Et la civilisation gallo-romaine qui a laissé de nombreuses traces à Lyon ? Autre exemple : la civilisation Maya fascine. Mais on reste écoeuré par ses sacrifices humains. Quant à la civilisation occidentale d’aujourd’hui, elle respecte généralement les libertés fondamentales de l’individu. C’est pourtant en son sein que s’est développée la barbarie nazie au XXe siècle.
Au fond, vouloir classer des civilisations n’a aucun sens car c’est un ensemble d’éléments en mouvement perpétuel qui échappe à une hiérarchisation globalisante. Sauf à défendre ce complexe de supériorité mal placé qui a mené aux croisades et à la colonisation.
Les historiens, philosophes et ethnologues l’ont d’ailleurs répété depuis la petite phrase du ministre : ce qu’on peut comparer, ce sont des régimes politiques, des religions et des idéologies en fonction des valeurs qu’elles prétendent défendre et de leurs pratiques. Et là, on peut préférer, comme le dit ce ministre, ceux qui respectent l’égalité homme-femme à ceux qui la bafouent.

Ce ministre de l’Intérieur étant souvent le poisson-pilote de la sarkozie pour chasser sur les terres de Marine Le Pen, on peut aussi se demander si sa sortie n’était pas calculée au moment où la candidate du FN à l'élection présidentielle prétend ne pas avoir encore rassemblé les 500 parrainages indispensables pour se présenter. En effet, les justifications de ce ministre depuis sa petite phrase démontrent bien qu’il visait l’islam radical.
Mais c’est quand même accorder beaucoup d’importance aux islamistes que de les instituer en représentants d’une civilisation. Leur lecture littérale des textes religieux est même dénoncée comme abêtissante par de nombreux musulmans qui souhaitent au contraire les interpréter pour leur trouver une résonance dans la période actuelle.
Enfin, si on prend ce ministre au pied de la lettre, on pourrait dire que plusieurs civilisations s’opposent dans l’agglomération lyonnaise. Mais si on prend un peu de hauteur, on peut au contraire considérer que c’est la civilisation de demain qui se forme peu à peu à partir des sources multiples qui se mélangent dans une grande agglomération. L’héritage judéo-chrétien, l’héritage laïque et l’héritage de beaucoup d’autres influences ou valeurs qui ont traversé les frontières et les mers au gré des différents mouvements de population à travers l’histoire. A partir de là, soit on prêche le choc des civilisations comme de nombreux extrémistes en souhaitant figer la réalité actuelle, soit on croit à la démocratie pour élire des hommes et des femmes politiques qui la respectent.

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

19/05/2019
Retrouvez le Grand Entretien accordé par Gérard Collomb à Mag2Lyon de mai en kiosque. Plus que jamais combattif et déterminé pour reconquérir sa métropole en 2020, le maire de Lyon juge sans langue de bois...

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo