OL Land : la guérilla juridique

Date de publication : 29/03/2012

“Il y a eu une volonté politique du Grand Lyon d’émietter ce dossier du Grand Stade en plusieurs parties”, accuse Etienne Tête, l’élu écologiste qui reste le fer de lance de l’opposition à l’OL Land avec plusieurs associations lyonnaises. Cet émiettage expliquerait cette vague de procédures. Seules les deux enquêtes publiques liées à la loi sur l’eau devraient échapper à des recours au tribunal administratif. Les opposants ont perdu leur premier référé portant sur l’extension du tramway T2 jusqu’à Eurexpo d’où partira une voie de bus spécifique pour amener des spectateurs. Mais pour Etienne Tête, “aucune décision de fond n’a encore été prise.”

Ventes des terrains par le Grand Lyon C’est l’aspect le plus polémique du dossier. Les opposants contestent la cession de ces terrains à un prix de seulement 40 euros par m2 au motif qu’ils n’étaient pas encore constructibles puisqu’officiellement en urbanisation future. Mais le permis de construire a été obtenu très rapidement. Comme si tout avait été décidé par avance. Du coup, ils estiment que l’OL va réaliser une plus-value importante sur ce foncier puisque la Communauté urbaine lui permet d’acquérir 50 ha alors que selon leurs calculs, il ne lui en faudrait que 8 pour construire ce Grand Stade.
La déclaration d’intérêt général Le droit de déclarer une enceinte sportive d’intérêt général a été opportunément ajouté par l’Assemblée nationale et le Sénat à une loi tourisme. Ce que les opposants dénoncent comme une “loi d’exception.”
Extension du tramway T2 jusqu’à Eurexpo Les opposants estiment que ce projet a été rajouté spécialement pour l’OL Land puisque les commissaires enquêteurs avaient, dans un premier temps, critiqué ce dossier en pointant justement les problèmes de déplacement.
Acquisition des rames pour le tramway T3 Le Sytral va acquérir une dizaine de rames spécifiques, longues de 43m et constituées de sept modules. Officiellement pour améliorer le service rendu par T3 aux voyageurs. Mais les opposants remettent en cause cet argument et considèrent là encore qu’ils s’agit d’une démarche spécifique liée à l’OL Land. Leur argument : cette ligne est moins fréquentée en nombre de voyageurs par jours que les trois autres lignes de tramway qui se contentent pourtant de rames moins longues avec cinq modules.
Déclaration d’utilité publique de l’aménagement du T3 Il s’agit de la création d’une gare plus grande à la Part-Dieu afin d’anticiper le trafic supplémentaire prévisible à l’ouverture du Grand Stade.
Le parking des Pannettes C’est l’un des parkings créés alors qu’une partie des spectateurs devra se garer à Eurexpo et prendre une navette spéciale.
L’échangeur numéro 7 Ces travaux financés par l’Etat sont attaqués sur ce projet mais aussi sur leur financement
Accès Sud Il s’agit de l’accès le plus important avec la voie spéciale jusqu’à Eurexpo
Accès nord et débranchement T3 Ce projet porté par le Sytral permet une autre desserte par tramway avec un raccordement spécifique sur une ligne existence

http://www.mag2lyon.com/article/11544/Mag2-Lyon-d%5Cavril-vient-de-sortir

Partager
Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo