Dilemne

Date de publication : 20/04/2012

par Michel Hébert

Le président de la république future qu’il soit de droite ou de gauche doit-il être réactif, mobile, ou posé, sachant donner du temps au temps ? On dit souvent que le président d’un pays, de la France par exemple, se doit d’être calme, pondéré…bref surtout pas agile, réactif, mobile, sinon on le traite d’agité… L’image du président d’un pays comme la France par exemple, doit être celle d’un président « installé » qui voit loin, au motif qu’il est surtout président, qu’il prend son temps pour prendre les décisions….. bonnes….voir qui ne les prend pas au motif de préoccupations électorales……En fait il est mandaté pour 5 ans, il a le temps.
La question pourrait devenir : compte-tenu du monde instable, incertain, imprévisible, ne faudrait-il pas que le président d’un pays comme la France, soit précisément agile, réactif, mobile, bref tout l’inverse de l’image du président traditionnel, qu’il soit de droite ou de gauche ou du centre.
Transposons-nous dans l’entreprise industrielle. Un président d’entreprise, dépend de plus en plus des résultats de fin d’année, et il se doit donc d’être aujourd’hui réactif, mobile, car l’environnement est devenu à la fois incertain et surtout imprévisible. Le président d’une entreprise industrielle, de services, ou autre se doit aujourd’hui d’être attentif à toutes ces vagues d’évènements inattendus qui se succèdent les unes après les autres. Il doit donc analyser vite les situations, choisir vite les deux ou trois options possibles, choisir la meilleure et exécuter vite. .. Aujourd’hui la force de l’imprévisible oblige les dirigeants d’entreprises à changer d’allure. Rapidité de réflexion, d’exécutions sont fondamentales pour la survie et le succés des entreprises. L’image d’Epinal du président de l entreprise France, est semble-t-il différente dans l’inconscient. Paré de ces ornements de chef, il ne doit pas trop se salir les mains (sauf « au salon de l agriculture, convention oblige »), et doit donc donner de lui-même , l’image de l’homme qui prend le temps de réfléchir, «il faut savoir donner du temps au temps», etc….
Question  :Pourquoi un chef d’entreprise, doit-il être lui, réactif, mobile, pour faire face aux nouveaux défis du monde dont celui de l’ imprévisible, et pourquoi le chef d’entreprise France ne le serait-il pas ? Les régles de management des entreprises en général ont été pensées pour un monde « normal » et nous sommes entrés dans un monde « anormal ». L‘agilité, la mobilité, la réactivité deviennent alors dans les entreprises en général une vraie valeur essentielle. Pourquoi cela serait-il différent pour le chef de l’entreprise France ? Alors, et si, pour conduire une entreprise comme la France, que l’on soit de droite ou de gauche, on faisait de la réactivité, de la mobilité, un des critères déterminant pour le choix de son président. Le nouveau président de l’Italie, vient de montrer l’exemple, 30 000 textes juridiques paralysant, absurdes, ont été supprimés en une semaine pour re-donner de la compétivité au pays. «La velocité deviendra la clé de voûte des entreprises» G Moore
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

20/04/2018
Figure de l'entrepreneuriat lyonnais, de la fondation d'Infogrames à son rebond dans la robotique, Bruno Bonnell était très attendu sur les bancs de l'Assemblée. Il a finalement semblé plus discret que prévu jusqu'au buzz provoqué par ses déclarations au Monde début avril. Explications.

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo