Dilemne

Date de publication : 20/04/2012

par Michel Hébert

Le président de la république future qu’il soit de droite ou de gauche doit-il être réactif, mobile, ou posé, sachant donner du temps au temps ? On dit souvent que le président d’un pays, de la France par exemple, se doit d’être calme, pondéré…bref surtout pas agile, réactif, mobile, sinon on le traite d’agité… L’image du président d’un pays comme la France par exemple, doit être celle d’un président « installé » qui voit loin, au motif qu’il est surtout président, qu’il prend son temps pour prendre les décisions….. bonnes….voir qui ne les prend pas au motif de préoccupations électorales……En fait il est mandaté pour 5 ans, il a le temps.
La question pourrait devenir : compte-tenu du monde instable, incertain, imprévisible, ne faudrait-il pas que le président d’un pays comme la France, soit précisément agile, réactif, mobile, bref tout l’inverse de l’image du président traditionnel, qu’il soit de droite ou de gauche ou du centre.
Transposons-nous dans l’entreprise industrielle. Un président d’entreprise, dépend de plus en plus des résultats de fin d’année, et il se doit donc d’être aujourd’hui réactif, mobile, car l’environnement est devenu à la fois incertain et surtout imprévisible. Le président d’une entreprise industrielle, de services, ou autre se doit aujourd’hui d’être attentif à toutes ces vagues d’évènements inattendus qui se succèdent les unes après les autres. Il doit donc analyser vite les situations, choisir vite les deux ou trois options possibles, choisir la meilleure et exécuter vite. .. Aujourd’hui la force de l’imprévisible oblige les dirigeants d’entreprises à changer d’allure. Rapidité de réflexion, d’exécutions sont fondamentales pour la survie et le succés des entreprises. L’image d’Epinal du président de l entreprise France, est semble-t-il différente dans l’inconscient. Paré de ces ornements de chef, il ne doit pas trop se salir les mains (sauf « au salon de l agriculture, convention oblige »), et doit donc donner de lui-même , l’image de l’homme qui prend le temps de réfléchir, «il faut savoir donner du temps au temps», etc….
Question  :Pourquoi un chef d’entreprise, doit-il être lui, réactif, mobile, pour faire face aux nouveaux défis du monde dont celui de l’ imprévisible, et pourquoi le chef d’entreprise France ne le serait-il pas ? Les régles de management des entreprises en général ont été pensées pour un monde « normal » et nous sommes entrés dans un monde « anormal ». L‘agilité, la mobilité, la réactivité deviennent alors dans les entreprises en général une vraie valeur essentielle. Pourquoi cela serait-il différent pour le chef de l’entreprise France ? Alors, et si, pour conduire une entreprise comme la France, que l’on soit de droite ou de gauche, on faisait de la réactivité, de la mobilité, un des critères déterminant pour le choix de son président. Le nouveau président de l’Italie, vient de montrer l’exemple, 30 000 textes juridiques paralysant, absurdes, ont été supprimés en une semaine pour re-donner de la compétivité au pays. «La velocité deviendra la clé de voûte des entreprises» G Moore
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo