11ème circonscription : « Situation incroyable mais tellement prévisible » Quel gâchis !

Date de publication : 11/06/2012

"Alors que :
 . l’UMP chute de façon spectaculaire,
en passant de 48,09% en 2007 à 29,28% en 2012, soit une baisse de 39,12 %,
. la gauche progresse nettement,
en passant de 23,64% en 2007 à 38,3% en 2012, soit un gain de 62 %,
. et le FN progresse également,
en passant de 5,14% en 2007 à 18,84% en 2012, soit malheureusement et
dramatiquement un gain de 266,54 %,
 
Finalement, il n’y aura pas de candidat de gauche au second tour de ces
élections législatives.
C’est un formidable gâchis !
 
Parce que cette situation était prévisible, le 6 mai au soir, j’ai pris l’initiative
d’écrire à toutes les forces de gauche et écologistes pour qu’elles organisent «le
plus rapidement possible le rassemblement à gauche afin d’éviter les divisions
qui empêcheraient la présence d’un candidat de gauche au second tour ».
 
Je n’ai malheureusement pas été entendu.
 
Dans ce contexte :
Givors, ville la plus importante de la circonscription, confirme une nouvelle fois
son fort ancrage à gauche :  
 
Le Front de Gauche et les différents candidats socialistes totalisent :
 
. 2 733 voix, et 55,9%, soit une progression de 31% par rapport à 2007.
 
Givors, c’est aussi la ville où l’UMP réalise l’un de ses plus faibles résultats :
 
. 887 voix, et 18,14%, soit une chute à Givors de 40,68 % par rapport à 2007.  
Parce que je suis un homme de terrain, je déplore qu’au nom d’accords
nationaux réalisés par des états-majors très éloignés des réalités locales, les
avis des élus locaux ne soient pas entendus.
 
La situation de la 11ème circonscription confirme aujourd’hui, et par l’absurde,
l’urgente nécessité de mettre fin à ce genre de pratiques.
 
Parce que je suis un homme de gauche, c’est avec encore plus d’énergie que
je vais poursuivre et amplifier l’action que je mène déjà pour combattre sans
relâche les divisions inutiles et stériles qui, à gauche, sont lourdes de
conséquences et pénalisent nos territoires et nos populations.
 
Parce que je suis républicain, je vais également continuer mon combat contre
les idéologies haineuses qui divisent notre société, en faisant barrage et en
appelant à faire barrage aux idées du FN et à tous ceux qui les véhiculent.”

Martial Passi, maire de Givors et conseiller général du Rhône
Givors, le 11 juin 2012
 

 
 
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

19/05/2019
Retrouvez le Grand Entretien accordé par Gérard Collomb à Mag2Lyon de mai en kiosque. Plus que jamais combattif et déterminé pour reconquérir sa métropole en 2020, le maire de Lyon juge sans langue de bois...

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo