Rentrée littéraire Que valent les Lyonnais ?

Date de publication : 11/10/2012

L’année dernière, c’est un Lyonnais qui décrochait le Goncourt après une rentrée littéraire remarquée pour les auteurs régionaux. Cette année, la "cuvée” s’annonce moins spectaculaire. Mais quelques romans devraient sortir du lot.

"La Nuit tombée”


Le Grenoblois Antoine Choplin, qui s’était déjà fait remarquer avec son livre "Radeau” en 2003 sur la guerre de 39-45 publie cette année "La Nuit tombée”. L’histoire : un homme retourne dans son ancienne ville, en ruine après la catastrophe de Tchernobyl , pour y récupérer quelque chose. Il est en moto avec une remorque, il s’arrête chez ses anciens voisins, l’occasion de parler de cette catastrophe qui a laissé des empreintes dans chaque personnage, plus ou moins fortes, plus ou moins visibles. Ensuite il reprend sa route pour cette mystérieuse mission... Ce n’est pas tant le pourquoi de ce retour qui est intéressant mais plutôt ce voyage qui est un moyen de retrouver ce qu’il a perdu. On vit avec ce personnage, on est sur sa moto, on passe les barrages avec lui, on a peur avec lui... Un texte très fort avec une écriture magnifique, vibrante, qui se lit d’une traite. C’est la confirmation d’un talent.

"Un héros”

Ce n’est pas à proprement parler l’œuvre d’une Lyonnaise mais c’est certainement le livre qui fera l’événement cette rentrée. Tout simplement parce que l’auteur n’est autre que Félicité Herzoz, la fille de Maurice, le grand Résistant lyonnais, le vainqueur de l’Annapurna... Or le moins qu’on puisse dire, c’est que la jeune femme déboulonne le mythe avec ce livre, plutôt bien écrit pour un premier roman. Maurice Herzog y apparaît comme un homme plein de cynisme et d’ambition, indifférent à l’égard de ses deux enfants. Laurent sombrera d’ailleurs dans la folie, sous le poids de cet héritage, avant de se suicider. Félicité Herzog remet même en question le fait que son père ait réellement atteint le sommet de cette montagne qui a pourtant fait sa légende... Ce livre est une plongée dans un milieu ultra privilégié d’où l’amour est absent, où les relations sont superficielles... C’est un livre confession dont l’intérêt est moins littéraire qu’historique.

"Satellite sisters”

Voilà le nouvel OVNI littéraire du Grenoblois Maurice Dantec. Ce spécialiste de science-fiction assez controversé publie la suite de Babylon sister’s. Pas la peine d’avoir lu le précédent volet pour comprendre. L’histoire : sur une île du Pacifique, un savant, un baroudeur et une nourrice protègent des jumelles génétiquement modifiées qui communiquent avec une plante et une intelligence artificielle. Ils se retrouvent obligés de vendre leur île et les résultats de leur recherche, dont ces jumelles. Commence alors un road movie pour échapper à la puissance mondiale, onu 2.0, qui cherche à contrôler l’humanité de manière normalisante et au final destructrice. On finit sur Mars où une ère nouvelle s’annonce pour ces jeunes femmes qui en sont porteuses... On retrouve le style inimitable de Dantec. Mais il faut être fan. On trouve des idées intéressantes en matière de science fiction, d’anticipation scientifique mais le côté poétique et exhaustif de l’écriture peut lasser après le premier effet de surprise ou carrément braquer le lecteur.

Mais aussi...

A découvrir également, "Un repas en hiver” de l’Isérois Hubert Mingarelli, prix Médicis en 2003 avec Quatre soldats et auteur d’une quinzaine de livres. Il livre l’histoire de trois soldats allemands envoyés en Pologne pendant la Seconde Guerre mondiale qui cherchent à échapper aux fusillades et qui vont se retrouver autour d’un repas. Belle écriture. Il y a aussi un premier roman remarqué, celui de Lilian Auzas, un trentenaire originaire de Vienne qui, avec Riefenstahl revient sur le parcours très controversé de la cinéaste allemande. Une "héroïne” sur laquelle il a porté ses recherches pendant ses études d’histoire. On peut aussi découvrir "No Présent” de Lionel Tran, dans la collection dirigée par la Lyonnaise Brigitte Giraud chez Stock. Ce Croix-Roussien originaire de Vaulx en Velin évoque les années 80, un environnement nihiliste un peu autobiographique. Un livre dérangeant et percutant. Enfin, Bernard Pivot publie fin septembre  "Oui, mais quelle est la question ”, un roman dont on peut se demander s’il n’est pas autobiographique. Incontournable pour les fans.


Article paru dans Mag2 Lyon de septembre,
retrouvez en kiosque Mag2 Lyon d’octobre

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo