Commémoration des 70 ans du Tata africain de Chasselay

Date de publication : 07/11/2012

Commémoration des 70 ans du Tata africain de Chasselay
Evènements des "passeurs de culture"


Du 19 au 20 juin 1940, les troupes du 25e Régiment des Tirailleurs Sénégalais (25e RTS) ont retardé l’entrée des troupes allemandes dans Lyon alors que le 18 juin 1940, Lyon avait été déclarée "ville ouverte". Ces soldats africains se sont battus avec toute leur énergie pour défendre la liberté.
Défaits par la férocité de l’ennemi et en raison de leur faible nombre (1 contre 100), les prisonniers africains au nombre de 188 furent mitraillés et leurs corps écrasés par les chenilles des chars allemands, puis furent abandonnés dans les champs tandis que les autres soldats étaient emprisonnés à Lyon. Ce sont les habitants de Chasselay qui enterrèrent les corps dans un cimetière et c’est le 8 novembre 1942 que sous l’impulsion de M. Jean Marchiani (Secrétaire général de l’Office Départemental des Mutilés, Combattants, Victimes de la Guerre et Pupilles de la Nation) fut inauguré le "Tata de Chasselay".

A l’occasion de la célébration des 70 ans de l’édification du "Tata de Chasselay", le collectif Africa 50, organise en partenariat avec d’autres associations une série d’événements exceptionnels les vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 novembre 2012. Ces rencontres ont pour volonté de faire reconnaître, notamment suite aux flux migratoires, le brassage de populations d’horizons et d’appartenances variés sur nos territoires et ont pour finalité de proposer une approche des enjeux de l’interculturalité associée à une démarche de communication et d’interaction en situations de multiculturalité permettant de participer à la construction des sociétés et d’un monde moins uniformes et de tirer profit de la diversité humaine.

Communiqué d’Africa 50
contact@africa50lyon.org
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

20/04/2018
Figure de l'entrepreneuriat lyonnais, de la fondation d'Infogrames à son rebond dans la robotique, Bruno Bonnell était très attendu sur les bancs de l'Assemblée. Il a finalement semblé plus discret que prévu jusqu'au buzz provoqué par ses déclarations au Monde début avril. Explications.

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo