“Taille critique”

Date de publication : 16/11/2012

Pour passer la crise actuelle du Beaujolais, il faut se regrouper ?
Georges Moneger
: Je le crois. On a besoin de vignerons indépendants qui font des produits de qualité à des prix élevés mais aussi de structures professionnelles bien équipées. C’est indispensable vues les contraintes économiques et techniques. Il faut aussi des négociants dynamiques. Si vous n’avez pas la taille critique pour aller attaquer un marché et que vous y allez quand même, vous allez dans le mur.
C’est dans cette optique que vous avez repris les activités de Louis Tête ?
Oui. On a besoin de cette marque dans la restauration et à l’export. Grâce à ça, on va passer de 3 à 5 millions de bouteilles environ. Mais on ne cherche pas à faire de l’entrée de gamme, ce n’est pas notre métier.
Où en est votre entrée dans le capital de la société Georges Benon à Blacé ?
C’est en cours de discussion mais ça sera en place au 1er janvier. Cela va nous permettre de nous développer sur les marchés des grands embouteilleurs. On touche un nouveau segment de marché et ça nous sécurise.


Article publié dans Mag2Lyon d’octobre 2012
également à lire sur ce même thème :
Quel avenir pour le Beaujolais ?
Une histoire de famille
Entre bio et tradition
Deux vitesses
"Rapprochement inéluctable”
"Le Beaujolais va revenir à la mode”
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

19/05/2019
Retrouvez le Grand Entretien accordé par Gérard Collomb à Mag2Lyon de mai en kiosque. Plus que jamais combattif et déterminé pour reconquérir sa métropole en 2020, le maire de Lyon juge sans langue de bois...

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo