“Rapprochement inéluctable”

Date de publication : 16/11/2012

"Au printemps, nous avons fait deux choses. D’une part, clarifier les règles mises en place au moment de la création des appellations d’origines contrôlées. On a requalifié notamment les aires de productions entre le Beaujolais et le Bourguignon. D’autre part, on a créé une nouvelle appellation : les Coteaux Bourguignons. Elle comprend des vins allant de l’Auxerrois jusqu’au Beaujolais et remplace l’appellation Bourgogne Grand Ordinaire. On espère ainsi cibler une plus large catégorie de consommateurs avec des bouteilles vendues en moyenne entre 5 et 7 euros. Tous les vins qui seront produits dans cette grande région pourront avoir cette base commune.
Cette appellation, c’est une volonté partagée surtout dans une période où le Beaujolais est dans une situation un peu compliquée et le Bourgogne dans une situation plus favorable. Il était donc intelligent de se rassembler. Pour moi, ce rapprochement est souhaitable et inéluctable. L’idée, c’est que le Beaujolais puisse aller mieux. Nous, la maison Jadot, avons été les premiers, en 1996, à racheter des vignes en Beaujolais. Depuis, d’autres ont suivi. Honnêtement, on ne change pas grand chose quand on rachète une vigne. Le cépage Gamay n’est quasiment pas produit ailleurs que dans le Beaujolais et il a une vraie originalité. Et si on achète des vignes, c’est parce qu’on y croit. On développe nos affaires par ce biais-là, on est pas des Saint-Bernard !”



Article publié dans Mag2Lyon d’octobre 2012
également à lire sur ce même thème :
Quel avenir pour le Beaujolais ?
Une histoire de famille
Entre bio et tradition
Deux vitesses
"Taille critique”
"Le Beaujolais va revenir à la mode”

critique, gastronomie, Beaujolais, vin, nouveau, avenir, économie,

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

19/05/2019
Retrouvez le Grand Entretien accordé par Gérard Collomb à Mag2Lyon de mai en kiosque. Plus que jamais combattif et déterminé pour reconquérir sa métropole en 2020, le maire de Lyon juge sans langue de bois...

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo