Deux vitesses

Date de publication : 16/11/2012

"La tendance est encore trop minoritaire mais des vignerons du Beaujolais sont allés dans le bon sens et cela fait plaisir à voir. En particulier dans le secteur de Fleurie et Moulin à Vent. Pas de doute, cela se voit. Les sols sont mieux travaillés, la viticulture est plus saine avec des débuts de conversion au bio, il y a plus de serieux dans les vendanges, des essais de vinification différente... Il faut dire qu’il y a eu aussi énormément de changement. Le château de Moulin à Vent s’est reconstitué, celui de Jacques a acheté plusieurs hectares, des gens de Chablis et de Côte d’Or sont venus avec une autre vision du vignoble mais avec beaucoup de confiance dans ce terroir.
A Morgon, Fleurie, Chénas aussi, il y a une très bonne génération. Avec beaucoup de sang neuf. Les vins sont aujourd’hui moins uniformisés. On retrouve plus de diversité, différentes écoles... Une école classique, des propriétés qui utilisent les foudres de bois, d’autres qui n’en veulent pas, des vignerons qui utilisent le froid pour limiter le souffre et font des vins avec beaucoup de parfum...
Mais il y a une viticulture à deux vitesses. J’en ai encore vu vendanger pas mûr. Et le manque d’argent va encore plus se ressentir cette année. Certaines vignes n’ont pas été entretenues comme il le fallait. En plus, il fallait trier le raisin. Or, j’en ai vu rentrer des raisins qu’il aurait fallu enlever avec des tables de tri. Heureusement, d’autres viticulteurs sont équipés. Bref, c’était une vendange pas facile et il y aura donc beaucoup de différence d’une propriété à une autre. Ce qu’on appelle une année jalouse en terme de vigneron. Mais il y a de quoi faire une très bonne cuvée.
Ce qui ne règle pas tous les problèmes. Pour moi, le Beaujolais manque de deux ou trois personnalités charismatiques pour porter le Beaujolais dans le monde. Comme Georges Duboeuf à une époque. Sa réussite a masqué le reste. Aujourd’hui, on manque de référence. Le négoce devrait être aussi plus dynamique même si Loron prend de l’ampleur. Je suis aujourd’hui surpris que le Beaujolais ne mise pas davantage sur l’oeno-tourisme. Surtout aujourd’hui qu’on dissuade les gens de trop boire. Cette région pourrait se développer comme l’Alsace. Mais l’habitat très dispersé ne facilite pas cette démarche. En plus, je crois que beaucoup de riches lyonnais qui ont investi dans les Pierres Dorées n’ont pas envie d’être trop dérangés. Ce secteur est encore préservé esthétiquement mais ailleurs, certains maires n’ont aucun sens du beau et acceptent n’importe quelle construction. Il faudrait commencer par redonner de la vie au centre des villages pour que les touristes aient envie de s’y arrêter. Aujourd’hui, c’est mort, c’est terrifiant... Les villages sont rivaux et les stratégies touristiques sont toujours petit bras. L’interprofession devrait organiser des voyages dans les vignobles à l’étranger pour que les vignerons du Beaujolais prennent conscience des efforts qu’ils doivent faire en matière de communication.”


Article publié dans Mag2Lyon d’octobre 2012
également à lire sur ce même thème :
Quel avenir pour le Beaujolais ?
Une histoire de famille
Entre bio et tradition
"Rapprochement inéluctable”
"Taille critique”
"Le Beaujolais va revenir à la mode”

critique, gastronomie, Beaujolais, vin, nouveau, avenir, économie,


Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo