“Lejaby remonte la  pente”

Date de publication : 05/12/2013

Il y a deux ans, Alain Prost a repris la marque de lingerie Lejaby à la barre du tribunal de commerce. Depuis, il est parvenu à faire progresser l’activité en misant sur le luxe. Et s’apprête à faire entrer des investisseurs. Interview. Par Charlotte Vincent

Où en est Lejaby deux ans après la reprise ?
Alain Prost :
Nous respectons nos prévisions. Nos deux premières collections ont été très bien accueillies et le chiffre d’affaires est aujourd’hui de 30 millions d’euros contre 20 millions en 2011. Le résultat net est encore négatif mais il devrait être positif en 2014. L’effectif est resté stable avec environ 200 équivalents temps plein. Bref, nous remontons la pente.

C’est à l’usine de Rillieux que sont dessinés les modèles de Maison Lejaby et fabriqués les prototypesComment vous avez fait pour rétablir la marque Lejaby ?
On mise sur le haut de gamme. La marque a été renommée pour devenir Maison Lejaby, les créations ont été complètement repensées pour avoir plus de peps… C’est un bon moyen de se distinguer face aux collections plutôt traditionnelles de nos concurrents. Maison Lejaby est maintenant une marque à la mode, avec toujours une grande attention portée à la qualité des matières et des couleurs.

Pourtant le secteur de la lingerie est très classique. Ce n’est pas dangereux de casser les codes ?
C’est vrai que nos clientes sont classiques. Mais nous y croyons et nous sommes suffisamment persévérants. Et les résultats sont là. Elles apprécient l’image innovante de Maison Lejaby, l’image d’une lingerie à la française.

Mais vous fabriquez en Tunisie !
Les gammes Maison Lejaby et Élixir, destinées aux grandes tailles, sont fabriquées en Tunisie mais imaginées au siège de Rillieux-la-Pape, dans la région lyonnaise. C’est indispensable car le coût de la main-d’œuvre est trop élevé en France pour maintenir les prix. D’ailleurs, on ne pourrait plus car ça fait 30 ans qu’il n’y a plus de production de lingerie en France. Par contre nous avons lancé une gamme de luxe : Maison Lejaby Couture, qui est entièrement produite en France !

C’est à l’usine de Rillieux que sont dessinés les modèles de Maison Lejaby et fabriqués les prototypesVous pensez qu’il y a une place pour Lejaby sur le marché du luxe ?
Bien sûr ! C’est même un nouveau marché avec très peu de concurrence. Seules quelques marques se positionnent sur ce créneau comme La Perla. Maison Lejaby Couture fabrique des modèles très haut de gamme, de véritables œuvres d’art sur-mesure, qui sont vendues jusqu’à 4 000 euros la pièce auprès d’une clientèle internationale. Nous avons d’ailleurs inauguré l’an dernier un Salon à Paris, une boutique intimiste ouverte à nos clientes uniquement sur réservation. D’ici 5 ans, Couture pourrait représenter 25 % de notre chiffre d’affaires.

En fait vous appliquez ce que vous avez appris chez La Perla
à Lejaby ?

Je m’inspire de toutes mes expériences. Chez L’Oréal j’ai appris le business d’un grand groupe international, Chantelle m’a fait découvrir le monde de la lingerie et La Perla celui du luxe et de la création. Je maîtrise aussi la gestion des points de vente. D’ailleurs, nous réfléchissons à ouvrir des boutiques Maison Lejaby en propre.

C’est à l’usine de Rillieux que sont dessinés les modèles de Maison Lejaby et fabriqués les prototypesComment allez-vous financer le développement de Maison Lejaby ?
Nous préparons l’arrivée de nouveaux investisseurs pour 2014. C’est indispensable pour financer la croissance de l’entreprise. Nous réfléchissons encore à la forme que ce projet va prendre. Il peut s’agir de particuliers motivés ou de partenaires étrangers…

Êtes-vous prêt à faire entrer un fonds d’investissement ?
Oui, à condition qu’il ait un intérêt particulier pour la lingerie française et une vision à très long terme. Il faudrait aussi qu’il s’intéresse au luxe. Je ne laisserai pas Lejaby dans les mains d’investisseurs court-termistes. D’ailleurs, je resterai à la tête de la société !

Vous vous tournez vers les investisseurs car les banques ne veulent plus vous suivre ?
Non. Il était prévu qu’elles nous suivent les premières années. Ce qu’elles ont fait. Aujourd’hui nous avons besoin de changer la nature des financements pour continuer à nous développer. Cette levée de fonds va pérenniser Maison Lejaby et accroître l’export. On aimerait faire davantage connaître la gamme Couture en Chine et au Moyen-Orient.
Alain Prost dans les locaux de Lejaby à Rillieux-la-Pape

De L’Oréal à Lejaby
Formé à l’ESCP, Alain Prost a travaillé 20 ans chez L’Oréal. Il démarre comme auditeur interne, puis rejoint le marketing commercial. À 32 ans, il est à la tête d’une des filiales en Allemagne puis il devient responsable de la zone des grands pays européens et gère un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros. Mais la soif d’entreprendre pousse Alain Prost chez Chantelle, où il est le numéro 2. C’est là qu’il découvre l’univers de la lingerie. Passionné, il arrive ensuite chez La Perla en Italie, une marque plus petite mais positionnée sur le luxe. Les propriétaires, un fonds d’investissement américain, l’associent aux résultats. Il quitte la marque à cause de divergences stratégiques et se lance dans l’aventure Lejaby, à Lyon. Toujours à la recherche d’une aventure entrepreneuriale. "Sans regrets” assure-t-il.


Interview publiée dans Mag2 Lyon de novembre, retrouvez chez votre marchands de journaux le numéro de novembre
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo