“Je n’ai rien à pardonner car je n’ai pas de haine”

Date de publication : 13/06/2014

Le 28 septembre 2012, Kevin Noubissi et Sofiane Tadbirt, 21 ans, ont été lynchés par une bande d’une quinzaine de jeunes venus de la Villeneuve, à côté de Grenoble, une affaire qu’on appelle désormais le drame d’Echirolles. La mère de Kevin, Aurélie Monkam Noubissi, publie aujourd’hui un livre, "Le ventre arraché” dans lequel elle raconte son fils et sa souffrance. Mais cette pédiatre d’origine camerounaise explique aussi la dérive de ces jeunes agresseurs qu’elle qualifie paradoxalement de "victimes”. Un témoignage étonnant.

Pourquoi avez-vous ressenti le besoin d’écrire ce livre un an et demi après la mort de votre fils ?
Aurélie Monkam Noubissi : L’écriture a toujours été pour moi un moyen de calmer mes tumultes intérieurs. J’ai toujours écrit dans mon journal. Ce livre répondait donc à un besoin et participe de mon apaisement. Il raconte l’histoire du deuil. Ensuite, j’avais envie de garder un lien avec toutes les personnes qui m’ont témoigné leur sympathie, qui m’ont envoyé des courriers, ceux de la marche blanche qui ont été très nombreux et m’ont réconfortée... Et enfin pour mieux vivre l’absence de mon fils et prolonger mes souvenirs avec lui. Mais il a fallu une bonne année de gestation. 

Vous souhaitiez aussi rétablir des vérités sur cette affaire ?
J’évoque très peu l’affaire en elle-même puisqu’elle a été largement évoquée par les médias. Une quinzaine de jeunes ont sauvagement assassiné mon fils et son ami Sofiane, à coups de couteaux ce soir du 28 septembre 2012. En revanche, ce que je souhaitais rappeler, c’est qu’il ne s’agissait pas du tout d’une histoire de quartier ou de règlements de compte. Si les gens ont fait ce raccourci, c’est avant tout pour se protéger, pour ne pas être concerné. Mais pour moi, cette violence peut frapper n’importe quel enfant n’importe où, comme un attentat.
Qui était vraiment votre fils ?
Mon fils Kevin était un jeune homme plein d’avenir, intégré. Il avait une licence de distribution et commerce. Il s’apprêtait à entrer à l’IAE, l’Ecole de management de Grenoble, mais aussi à voyager pour perfectionner son anglais. On parlait souvent de son avenir. Il avait une idée fixe : ouvrir une concession automobile. Je ne l’encourageais pas. Mais les voitures étaient sa passion. Il réussirait, c’est sûr, car il présentait bien et avait beaucoup de présence...

Lisez la suite dans le dernier numéro de Mag2Lyon actuellement en kiosque.
Découvrez la chanson de Calogero sur le drame d’Echirolles "Un jour au mauvais endroit” : https://www.youtube.com/watch?v=5SDV_h9RgI8

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

19/05/2019
Retrouvez le Grand Entretien accordé par Gérard Collomb à Mag2Lyon de mai en kiosque. Plus que jamais combattif et déterminé pour reconquérir sa métropole en 2020, le maire de Lyon juge sans langue de bois...

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo