OL : Et si l’avenir s’annonçait encore plus sombre ?

Date de publication : 13/06/2014

Au terme d’un mois de mai riche en émotions, l’Olympique lyonnais a réussi à conserver sa 5e place en Ligue 1. Qualifié pour la 18e année consécutive en coupe d’Europe, l’OL a donc sauvé une saison bien mal engagée. Mais pour plusieurs experts, cette réussite pourrait ne pas durer.

Le 17 mai dernier, après la victoire à Nice lors du dernier match de la saison, les joueurs et le staff de l’Olympique lyonnais affichent tous un large sourire. Après avoir concédé deux défaites dans la dernière ligne droite, les Lyonnais ont finalement tenu bon et assuré la 5e place en championnat. Une place essentielle puisqu’elle permet au club présidé par Jean-Michel Aulas de se qualifier en Ligue Europa et ainsi disputer une compétition européenne pour la 18e année consécutive.
"Au vue des efforts fournis, on a envie d’être indulgent avec cette équipe. Il y a eu trois grandes périodes dans la saison de l’OL. Une première très positive au tout début de l’été où le club était notamment leader de Ligue 1 et pratiquait un beau football. Puis, une seconde catastrophique qui a débuté avec l’élimination au tour préliminaire de la Ligue des champions contre la Real Sociedad et s’est poursuivie jusqu’en novembre. Et enfin, une dernière, beaucoup plus positive, où le club a su relever la tête”, résume le journaliste de l’Équipe Vincent Duluc.
Si les Lyonnais ont réussi à renverser une situation bien mal engagée à la fin des matches aller, où ils étaient seulement 11e avec 25 points en décembre, le bilan global est plutôt contrasté. Certes, l’OL a disputé la finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG et a atteint les quarts de finale de la Ligue Europa, mais pour la première fois depuis 1998, le club a fini en dehors du top 4 français. Et cela dans une indifférence troublante.

Lisez la suite dans le dernier numéro de Mag2Lyon, actuellement en kiosque
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

20/04/2018
Figure de l'entrepreneuriat lyonnais, de la fondation d'Infogrames à son rebond dans la robotique, Bruno Bonnell était très attendu sur les bancs de l'Assemblée. Il a finalement semblé plus discret que prévu jusqu'au buzz provoqué par ses déclarations au Monde début avril. Explications.

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo