“Une politique unijambiste”

Date de publication : 16/07/2014

Ancien conseiller de Lionel Jospin, le député et économiste Pierre-Alain Muet n’est pas d’accord avec la politique actuelle du gouvernement. Selon cet élu socialiste, les allègements pour les entreprises n’auront pas des effets assez rapides. Il fait partie des 100 députés frondeurs qui ont interpellé Hollande.

Pourquoi vous êtes devenu un "frondeur” ?
Pierre-Alain Muet : Mais je n’aime pas ce terme ! Mon désaccord porte sur la politique économique du gouvernement. J’ai eu l’occasion de m’expliquer pendant une heure avec le Président de la République, François Hollande, qui a repris certaines de mes propositions à la veille de la conférence sociale. Notamment la nécessité de renforcer l’apprentissage. Mais on ne l’a pas retrouvé dans les textes à l’Assemblée nationale. Pourtant, il y a urgence.

Qu’est-ce que vous avez voulu démontrer à François Hollande ?
J’ai essayé de le convaincre que la politique de l’offre actuellement menée n’aura pas les effets escomptés. Aujourd’hui, on allège trop les charges pour les entreprises et pour se permettre cette stratégie fiscale, on donne un coup de rabot sur les dépenses publiques. Ce n’est pas la politique la plus intelligente pour faire des économies car cela ne correspond pas à une vraie modernisation de l’Etat. Et c’est mal perçu par nos concitoyens qui sont prêts à faire des efforts pour réduire les déficits publics mais pas pour ces dépenses fiscales.

Soulager les entreprises ne va pas créer d’emplois ?
Ces allégements produiront un effet sur l’emploi dans deux ou trois ans alors qu’il est nécessaire de retourner rapidement la courbe du chômage. La seule solution, c’est d’agir massivement sur les emplois aidés et l’apprentissage.

Lisez la suite dans Mag2Lyon de juillet/août, actuellement en kiosque
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



17/08/2020

TÉLÉCONSULTATION ASSISTÉE 


17/08/2020
Un hors-série Mag2Lyon
9e édition en kiosque !

28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo