Baby et Népal ont-elles été négligées à Lyon ?

Date de publication : 16/07/2014

Un an après leur départ du zoo de Lyon, les deux éléphantes coulent des jours paisibles sur les hauteurs de Monaco. Mais la princesse Stéphanie laisse entendre qu’elles les aurait trouvées dans un mauvais état... Explications.

Baby et Népal. Leur histoire avait déchaîné les passions et défrayé la chronique il y a un an. Soupçonnées d’être porteuses de la tuberculose, les deux éléphantes du parc de la Tête d’Or de Lyon avaient été condamnées à l’euthanasie par la préfecture du Rhône. Il s’agissait d’un principe de précaution, sachant qu’elles pouvaient être porteuses d’une souche de la maladie hautement contagieuse et transmissible à l’homme. Leur sort avait suscité de vives réactions, jusque dans les plus hautes sphères de l’Etat. Des personnalités comme Michel Rocard et Brigitte Bardot avaient pris position en leur faveur. Les pétitions pour les sauver s’accumulaient. L’arrêté d’abattage avait finalement été annulé par le tribunal administratif de Lyon fin mai 2013. Le 12 juillet, les deux éléphantes appartenant au Cirque Pinder quittaient Lyon pour une nouvelle vie aux côtés de la Princesse Stéphanie de Monaco. D’autres tests sérologiques ont depuis été pratiqués et tous sont revenus négatifs. Fin de l’histoire ? Peut-être pas. Depuis qu’elle les a sous sa protection, la princesse a fait plusieurs déclarations dans la presse dans lesquelles elle laisse entendre que les éléphantes auraient été victimes d’un certain nombre de dysfonctionnements au zoo du Parc de la Tête d’Or.

Lisez la suite dans Mag2Lyon de juillet/août, actuellement en kiosque

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

23/03/2020

Tout comme les professionnels du BTP, le monde de l'Automobile attend des éclaircissements du gouvernement sur la conduite à tenir. 



01/04/2020

Auteur de plusieurs livres remarqués sur l'intelligence émotionnelle, le lyonnais Christophe Haag, professeur à l'EMLyon, livre quelques conseils pour ce confinement prolongé d'au minimum 15 jours, et probablement renouvelé jusqu'à début mai.



12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo