Yolin François Gauvin : Sa vie à l’écran

Date de publication : 08/10/2014

Ce culturiste jurassien est à l’affiche de "Bodybuilder”, le dernier film de Roschdy Zem co-produit par Rhône-Alpes Cinéma, en salles depuis le 1er octobre. Un premier rôle qui ressemble étrangement à sa propre vie... Portrait.

Rien ne prédestinait Yolin François Gauvin à donner un jour la réplique à Marina Foïs, sous les directives de l’acteur et réalisateur Roschdy Zem. Avec ses 90 kilos de muscles, son regard perçant et sa mine renfrognée, Yolin François Gauvin était jusqu’à présent plus habitué à la lumière aveuglante des podiums qu’à celle d’un plateau de cinéma. Sans compter que pour incarner Vincent Morel, bodybuilder approchant de la soixantaine et personnage clé de son nouveau film, Roschdy Zem avait d’abord pensé à un acteur professionnel. Antoine de Caunes avait même accepté de subir des mois de préparation intense pour se fabriquer un corps musclé et endosser le rôle ! Mais au bout de quelques semaines d’entrainement, il est vite apparu que ce serait mission impossible pour l’acteur de se tailler un corps crédible en si peu de temps... Roschdy Zem a donc décidé de trouver un vrai culturiste et Antoine de Caunes est parti présenter le Grand Journal de Canal.
"La chance de ta vie !”
Roschdy Zem écume alors plus d’une soixantaine de compétitions de bodybuilding à travers la France pour dénicher la perle rare. Une succession de podiums de muscles dorés en mini-slip... Et puis un soir à Saint-Etienne, c’est la révélation. Déjà deux fois champion du monde, trois fois champions de France de bodybuilding, Yolin François Gauvin concoure ce jour-là dans la catégorie Masters, comprendre vétérans, pour une compétition qualificative pour les championnats du monde. "Quand je l’ai vu sur scène, j’ai vu Charles Bronson sans la moustache”, se souvient Roschdy Zem qui poursuit : "et il a une voix aussi, c’est assez rare en plus d’avoir la gueule”. Mais si à l’instar de son idole Arnold Schwarzenegger, Yolin François Gauvin a pu rêver d’être acteur, il a d’abord envoyé bouler Roschdy Zem lorsqu’il lui propose un rôle dans son prochain film. Aujourd’hui, les deux en rigolent encore. "Sur le coup j’ai refusé, j’étais sous pression et il est arrivé au mauvais moment”, explique le bodybuilder. Pire, la réaction de Yolin conforte presque Roschdy Zem dans son intuition : "quand il m’a envoyé balader, je me suis dit ‘je crois qu’on l’a trouvé’. La caractéristique du personnage était déjà assez développée et je me suis dit que Vincent Morel aurait fait la même chose”. Poussé par sa deuxième femme "Tu es fou, c’est la chance de ta vie !”, Yolin François Gauvin finit par accepter la proposition du réalisateur, un an plus tard. Il passe le casting avec succès et l’aventure est lancée. "Le cinéma c’est des hasards. Il n’était que de passage en France pour cette compétition. Le pourcentage de chances pour que l’on se rencontre était très faible. Lui il pense qu’il a eu de la chance, moi je pense que j’en ai aussi eu beaucoup de le trouver”, philosophe Roschdy Zem.

Découvrez la suite de ce portrait dans Mag2 Lyon d’octobre actuellement en kiosque
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

20/04/2018
Figure de l'entrepreneuriat lyonnais, de la fondation d'Infogrames à son rebond dans la robotique, Bruno Bonnell était très attendu sur les bancs de l'Assemblée. Il a finalement semblé plus discret que prévu jusqu'au buzz provoqué par ses déclarations au Monde début avril. Explications.

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo