La rétrospective Erro au Musée d’art contemporain

Date de publication : 09/12/2014

Le Musée d’art contemporain de Lyon vient d’inaugurer une exposition événement dédiée à Erró, un artiste islandais installé à Paris. Mag2 Lyon a pu découvrir l’exposition en avant-première. Verdict. Par Charlotte Vincent

ON A AIMÉ
Découvrir un artiste presque oublié. Erró a commencé à se faire connaître dans les années 60. Mais contrairement aux peintres comme Andy Warhol ou Keith Haring, il a été un peu oublié. D’ailleurs, le Musée d’art contemporain de Lyon songeait à l’exposer depuis 1991. Mais il a fallu attendre 2014 pour que le projet se concrétise. Avec près de 550 œuvres exposées, on peut ainsi découvrir tout le travail de l’artiste et surtout son évolution. Le visiteur suit un par-cours chronologique. On apprend ainsi qu’Erró a commencé en 1955 avec des travaux plus sombres, sans couleurs. Il était alors très marqué par la guerre. En 1959, il se concentre sur la mécanique en représentant des humains-machines. Il touche même aux décors de cinéma. Les collages commencent par des bouts de magazines et notamment de l’Usine Nouvelle. C’est dans les années 60-70 qu’Erró se concentre sur les collages peints, avec des grands formats impressionnants où les images et les couleurs s’accumulent.

Sa technique irréprochable. Erró n’est pas seulement un roi du stick de colle. On peut remarquer, dès ses premières œuvres, une technique pointue. Ses collages peints, mais aussi ses croquis ont une perspective et des traits très travaillés. Il faut dire que l’artiste islandais a été formé aux Beaux-Arts de Reykjavik. Sa maîtrise de la couleur est aussi très impressionnante. Sur les grands formats, il parvient à accumuler les personnages et les teintes flashy tout en gardant un équilibre subtil. "Autant de couleurs dans un tableau, c’est très risqué. Peu d’artistes y parviennent, il sait parfaitement les associer”, fait remarquer Thierry Raspail, directeur du MAC.

Une exposition ludique et simple. Pour une fois, l’art contemporain n’est pas une prise de tête. Certes, des messages forts passent à travers les tableaux d’Erró, il dénonce en effet l’accumulation d’images dans la société actuelle, la domination de la machine sur l’homme et met volontiers en scène les grands tyrans de l’histoire. Il est très en avance sur son époque. Mais qu’on les comprenne ou non, on peut apprécier la couleur, l’accumulation, les personnages loufoques... On en prend plein les yeux avec des œuvres phénoménales. Les enfants apprécieront de retrouver les héros de BD dans les tableaux faits par Erró dans les années 2000. Les ados apercevront même un clin d’œil à Miley Cyrus!

ON N’A PAS AIMÉ
Une overdose de couleurs. Après avoir regardé les 550 œuvres d’Erró, on ne distingue plus grand-chose. Il faut dire que chaque tableau regorge de centaine d’images, de couleurs et de personnages. Si on veut tout regarder attentivement, il faut prévoir beaucoup de temps et une bonne paire de lunettes. L’idéal est donc de regarder les œuvres dans leur ensemble. Ou d’y retourner plusieurs fois pour garder les idées claires.

Verdict: Cette première rétrospective dédiée à Erró en France est incontournable. Ludique et colorée elle se prête parfaitement aux familles et permet d’en apprendre plus sur cet artiste injustement oublié.

Musée d’art contemporain: 81 quai Charles de Gaulle, Lyon 6e - 0472691717 -Tarif normal:8 euros -Tarif réduit:6 euros. Exposition visible jusqu’au 22 février 2015

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo