On a aimé La Caverne du Pont d’Arc

Date de publication : 16/07/2015


Inaugurée fin avril, la réplique de la grotte Chauvet affiche déjà complet. Des milliers de visiteurs se pressent pour découvrir les reproductions des fresques d’animaux dessinées dans la grotte originale. Que vaut-elle ? Mag2Lyon s’est rendu sur place. Par Clément Barraud

ON A AIMÉ


Le travail de reproduction. 
En observant les dessins, on a vraiment l’impression d’être en face de ceux réalisés il y a 36 000 ans. Les visiteurs passent devant 27 panneaux au total. Tout est semblable : les paumes de mains et le petit doigt qui dévie, les contours des animaux parfaitement représentés… Techniquement, les artistes chargés de reproduire les fresques de la grotte Chauvet ont réalisé un travail impressionnant. Les dessins à l’ocre, au charbon, tracés au doigt ou au fusain sont précis. Le clou du spectacle est incontestablement la fresque des lions, un panneau impressionnant de 12 mètres de long où se côtoient 92 animaux : des lions, des mammouths, des bisons. Les reliefs de la roche donnent une impression de 3D aux dessins. Le décor, lui aussi, a été particulièrement soigné. Les roches et stalactites, en résine, font plus vrai que nature.


Le face-à-face avec nos ancêtres
. Dans la Galerie des Aurignaciens, un autre bâtiment du site, le visiteur découvre la vie de ces hommes modernes arrivés en Europe il y a 48 000 ans. Après avoir visionné un petit film en images de synthèse, on pénètre dans un hall d’exposition de 700 m2, pour une visite libre. Nous voici plongés dans le quotidien de ces chasseurs-cueilleurs, au milieu des animaux qu’ils côtoyaient : rhinocéros, bisons, mammouths... On se retrouve même nez à nez avec nos ancêtres en grandeur nature. Tout au long du parcours dans la galerie, des panneaux numériques nous informent sur les Aurignaciens, leur apparition, leur mode de vie, leur rapport à l’art. Ce circuit interactif permet d’en apprendre beaucoup sur le Paléolithique, grâce à la palette d’outils numériques mis à la disposition du public.


Le site. 
Perchée sur les hauteurs de Vallon-Pont-d’Arc, à quelques encablures de la "vraie” grotte Chauvet, la Caverne du Pont-d’Arc jouit d’une situation remarquable. Le site, construit sur le plateau du Razal, offre une vue splendide sur les paysages entourant Vallon-Pont-d’Arc et les monts d’Ardèche. La caverne, visible à plusieurs kilomètres, ressemble de loin à une falaise. Sur le site, le circuit tracé entre les différentes structures est agréable, au milieu de la végétation.

ON N’A PAS AIMÉ


L’apparence du vrai. 
Tout a été fait pour que le visiteur se sente comme dans la vraie grotte, jusqu’à retrouver les odeurs et l’humidité qui y règnent. Le guide insiste tout au long de la visite sur la nécessité "de rêver, de s’imaginer que l’on est face à des fresques qui ont 36 000 ans”. Pourtant, dès le départ, l’entrée par une énorme porte coulissante en métal casse un peu l’ambiance. Même si notre interlocuteur nous incite à nous projeter dans l’atmosphère réelle de la grotte Chauvet, on a du mal à oublier que le bâtiment est en ciment. Le public semble captivé par les dessins, mais pas par le lieu.

La visite guidée
. En sortant de la Caverne, on reste un peu sur sa faim. Si l’on est subjugué par la qualité des oeuvres représentées, on l’est moins par la visite guidée en tant que telle, menée au pas de charge. Difficile en effet d’être attentifs aux explications du guide lorsqu’on entend ceux des groupes avant et après nous. En pleine saison, la Caverne accueille une vingtaine de personnes toutes les quatre minutes... Dommage aussi qu’on ne puisse pas prendre de photos à l’intérieur, sans savoir pourquoi. La Caverne étant une reproduction, il y a peu de risques d’endommager les œuvres.

Verdict. 
La Caverne du Pont-d’Arc était attendue, elle mérite d’être visitée pour se rendre compte du travail accompli par nos ancêtres. Certes, c’est du faux, mais cela offre un très bel aperçu de ce qu’on ne peut pas voir dans la grotte Chauvet. Les dessins représentés sur les parois sont deux fois plus vieux que ceux de la grotte de Lascaux, considérée comme une référence. Au final, on est vraiment surpris par ces œuvres d’art préhistorique.
Caverne du Pont-d’Arc, à Vallon-Pont-d’Arc. Tarifs : adultes, 13 euros, de 10 à 17 ans, 6,50 euros. Réservations et informations sur www.cavernedupontdarc.fr

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo