Un SUV nouvelle génération

Date de publication : 16/07/2015

Le Kadjar, c’est le nouveau SUV de Renault pour les familles qui veulent sortir des sentiers battus. Son design réussi fait oublier le trop fade Koleos, un peu plus grand. Mais que vaut-il sur la route et en tout terrain ? Un essai réalisé juste avant son lancement.

Look
La silhouette générale du Kadjar est assez classique pour ne pas se démoder trop vite. Mais le plus marquant, c’est le travail subtil réalisé par les designers de Renault sur toutes les facettes de ce SUV, de l’arrière au capot en passant par les flancs. Ces "vagues” allègent sa ligne en apportant l’élégance et le dynamisme attendu. La parenté avec le petit Captur est évidente. Le constructeur espère donc que le Kadjar connaîtra le même succès. Son nom a peut-être été choisi pour établir phonétiquement un lien entre Captur et Koleos mais on préfère retenir que c’est aussi le nom d’une grande dynastie persane.

Confort

Tous les conducteurs trouveront une position correcte. A part le marche-pied qu’on a trouvé un peu proche de la pédale d’embrayage, conduire le Kadjar n’exige aucun temps d’adaptation. Les suspensions absorbent plutôt bien les irrégularités de la route. En résumé, rien à signaler.

Equipement

Dès la version de base Life, on a droit à la climatisation manuelle, au régulateur de vitesse et la radio CD MP3 Bluetooth à commande vocale. Les jantes alliages 17” soignent le look de même que le volant cuir. En Zen, Renault ajoute notamment l’aide au parking arrière, les rétros rabattables électriquement, l’alerte de franchissement de ligne et l’identification des limites de vitesse avec affichage des panneaux au tableau de bord pour les conducteurs distraits. Une version Business a été spécialement conçue pour les entreprises. En haut de gamme Intens, on passe à l’intérieur simili-cuir tissus, aux jantes 19”, aux projecteurs led, ou encore au système multimedi R-Link... Sans oublier différentes aides à la conduite comme le Park Assist ou le détecteur d’angle mort. Renault marque aussi le lancement du Kadjar avec une version spéciale l’Edition One.

Moteur

Le Kadjar fait partie de cette nouvelle génération de SUV qui évitent les malus grâce à des  rejets de CO2 et des consommations mieux maîtrisés. Nous avons pu essayer les deux versions les plus puissantes : l’unique moteur essence, l’Energy Tce 130ch, et le turbo-diesel Energy dCi 130ch. Le second ne démérite pas mais c’est le premier que nous avons le plus apprécié du fait de sa souplesse et de son silence de fonctionnement. Largement de quoi faire oublier que le diesel reste moins cher à la pompe. De plus, à moins de parcourir vraiment beaucoup de kilomètres chaque année, avec de grandes distances à chaque trajet, car c’est ce qu’il faut pour préserver les nouveaux moteurs turbo-diesel dépollués, la différence de prix (3 700 euros) reste élevée. Enfin, la boite manuelle à 6 vitesses nous a paru plus agréable en version essence.

Tenue de route

L’essai s’est déroulé sur les routes de la Dombes au départ de la belle cité médiévale de Pérouges mais aussi, pour la version 4x4, sur l’espace tout-terrain de Montalieu-Vercieu, également situé dans l’Ain. Le Kadjar ne prétend pas être aussi bon franchisseur que le Dacia Duster au prix d’attaque imbattable. La majeur partie de ses propriétaires devraient d’ailleurs hésiter à exposer ses jolis flancs dans des terrains escarpés. Mais on a pu vérifier qu’il était capable de grimper des pentes abruptes et de repartir sans reculer -même si on cale- grâce à ses aides à la conduite. Une molette au centre permet de le mettre au choix en 2 roues motrices, de le verrouiller en 4x4 avec une répartition 50x50 de la puissance entre le train avant et le train arrière, ou encore de le laisser choisir automatiquement le plus approprié. Ce qui se révèle efficace.

Bilan

Un crossover de son temps, sans aspérité, mais pas mal de qualités. Un regret quand même : pour l’instant, la version 4x4 n’est disponible qu’en diesel. Ce qui ne devrait pas ralentir ses ventes car la tendance est justement aux 2 roues motrices arborant un design de 4x4 pour offrir la garde au sol et la conduite surélevée pour un prix plus ajusté.




La gamme Kadjar : Puissance : de 110ch (Enercy dCi) à 130ch (Energy dCi et Energy TCe). Pollution : de 99 g/Co2/km (Enercy dCi 110) à 126 (Energy TCe 130), Dimensions : L4,45mxl:1,83xh:1,61, Tarifs : de 22 990 (Energy TCe 130ch Life) à 33 800 euros (Energy dCi 130 4WD).
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo