Un SUV nouvelle génération

Date de publication : 16/07/2015

Le Kadjar, c’est le nouveau SUV de Renault pour les familles qui veulent sortir des sentiers battus. Son design réussi fait oublier le trop fade Koleos, un peu plus grand. Mais que vaut-il sur la route et en tout terrain ? Un essai réalisé juste avant son lancement.

Look
La silhouette générale du Kadjar est assez classique pour ne pas se démoder trop vite. Mais le plus marquant, c’est le travail subtil réalisé par les designers de Renault sur toutes les facettes de ce SUV, de l’arrière au capot en passant par les flancs. Ces "vagues” allègent sa ligne en apportant l’élégance et le dynamisme attendu. La parenté avec le petit Captur est évidente. Le constructeur espère donc que le Kadjar connaîtra le même succès. Son nom a peut-être été choisi pour établir phonétiquement un lien entre Captur et Koleos mais on préfère retenir que c’est aussi le nom d’une grande dynastie persane.

Confort

Tous les conducteurs trouveront une position correcte. A part le marche-pied qu’on a trouvé un peu proche de la pédale d’embrayage, conduire le Kadjar n’exige aucun temps d’adaptation. Les suspensions absorbent plutôt bien les irrégularités de la route. En résumé, rien à signaler.

Equipement

Dès la version de base Life, on a droit à la climatisation manuelle, au régulateur de vitesse et la radio CD MP3 Bluetooth à commande vocale. Les jantes alliages 17” soignent le look de même que le volant cuir. En Zen, Renault ajoute notamment l’aide au parking arrière, les rétros rabattables électriquement, l’alerte de franchissement de ligne et l’identification des limites de vitesse avec affichage des panneaux au tableau de bord pour les conducteurs distraits. Une version Business a été spécialement conçue pour les entreprises. En haut de gamme Intens, on passe à l’intérieur simili-cuir tissus, aux jantes 19”, aux projecteurs led, ou encore au système multimedi R-Link... Sans oublier différentes aides à la conduite comme le Park Assist ou le détecteur d’angle mort. Renault marque aussi le lancement du Kadjar avec une version spéciale l’Edition One.

Moteur

Le Kadjar fait partie de cette nouvelle génération de SUV qui évitent les malus grâce à des  rejets de CO2 et des consommations mieux maîtrisés. Nous avons pu essayer les deux versions les plus puissantes : l’unique moteur essence, l’Energy Tce 130ch, et le turbo-diesel Energy dCi 130ch. Le second ne démérite pas mais c’est le premier que nous avons le plus apprécié du fait de sa souplesse et de son silence de fonctionnement. Largement de quoi faire oublier que le diesel reste moins cher à la pompe. De plus, à moins de parcourir vraiment beaucoup de kilomètres chaque année, avec de grandes distances à chaque trajet, car c’est ce qu’il faut pour préserver les nouveaux moteurs turbo-diesel dépollués, la différence de prix (3 700 euros) reste élevée. Enfin, la boite manuelle à 6 vitesses nous a paru plus agréable en version essence.

Tenue de route

L’essai s’est déroulé sur les routes de la Dombes au départ de la belle cité médiévale de Pérouges mais aussi, pour la version 4x4, sur l’espace tout-terrain de Montalieu-Vercieu, également situé dans l’Ain. Le Kadjar ne prétend pas être aussi bon franchisseur que le Dacia Duster au prix d’attaque imbattable. La majeur partie de ses propriétaires devraient d’ailleurs hésiter à exposer ses jolis flancs dans des terrains escarpés. Mais on a pu vérifier qu’il était capable de grimper des pentes abruptes et de repartir sans reculer -même si on cale- grâce à ses aides à la conduite. Une molette au centre permet de le mettre au choix en 2 roues motrices, de le verrouiller en 4x4 avec une répartition 50x50 de la puissance entre le train avant et le train arrière, ou encore de le laisser choisir automatiquement le plus approprié. Ce qui se révèle efficace.

Bilan

Un crossover de son temps, sans aspérité, mais pas mal de qualités. Un regret quand même : pour l’instant, la version 4x4 n’est disponible qu’en diesel. Ce qui ne devrait pas ralentir ses ventes car la tendance est justement aux 2 roues motrices arborant un design de 4x4 pour offrir la garde au sol et la conduite surélevée pour un prix plus ajusté.




La gamme Kadjar : Puissance : de 110ch (Enercy dCi) à 130ch (Energy dCi et Energy TCe). Pollution : de 99 g/Co2/km (Enercy dCi 110) à 126 (Energy TCe 130), Dimensions : L4,45mxl:1,83xh:1,61, Tarifs : de 22 990 (Energy TCe 130ch Life) à 33 800 euros (Energy dCi 130 4WD).
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

20/04/2018
Figure de l'entrepreneuriat lyonnais, de la fondation d'Infogrames à son rebond dans la robotique, Bruno Bonnell était très attendu sur les bancs de l'Assemblée. Il a finalement semblé plus discret que prévu jusqu'au buzz provoqué par ses déclarations au Monde début avril. Explications.

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo