Un lance-roquettes découvert dans le Rhône

Date de publication : 16/11/2015

Le Rhône fait partie des 19 départements où des perquisitions ont eu lieu chez des individus suspectés de radicalisation suite aux attentats de Paris : à Lyon, mais aussi Villefranche-sur-Saône, Feyzin, Vaulx-en-Velin, Saint-Priest, Villeurbanne... Bernard Cazeneuve, le Ministre de l’Intérieur, a annoncé qu’au domicile des parents d’une des personnes visées, un lance-roquettes, des armes, des munitions et des brassards de police avaient été retrouvés. Au total, 168 perquisitions, permises désormais le jour et la nuit du fait de l’Etat d’urgence, ont eu lieu en France, donnant lieu à 23 arrestations dont 5 à Lyon et 6 à Grenoble. Certaines procédures incidentes ont été ouvertes, notamment pour trafic d’armes ou de stupéfiants.
À midi, une minute de silence a été respectée dans de nombreuses villes de la région, notamment à Lyon, tant à la Préfecture du Rhône autour du Préfet, qu’aux Terreaux devant l’Hôtel de Ville (photo). Mais aussi dans d’autres institutions ou des entreprises.
La majorité des évènements sportifs et culturels ont été annulés ce week-end, de même que les musées fermés pour des raisons de sécurité. Le musée Gallo-Romain a par exemple annoncé sa réouverture mercredi 18 novembre au matin.
En revanche, cette semaine, de nombreux organisateurs tiennent à maintenir les dates prévues pour ne pas céder à la peur. C’est le cas d’évènements aussi différents que Beaujol’en Scène toujours prévu place des Terreaux le 18 novembre à partir de 18h avec Sébastien Chabal en invité, et le 19 novembre de 16 à 22h, mais aussi du Festival Mode d’Emploi à la Villa Gillet du 16 au 29 novembre, du Supercross de Lyon au Palais des Sport de Gerland ce week-end, ou encore du Salon de l’Etudiant des 21 et 22 novembre à Saint-Etienne.

Crédit photo : Chloé Ponset
Partager
Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo