Grand Stade
 : Aulas va-t-il réussir son pari financier ?

Date de publication : 05/02/2016

Pour Jean-Michel Aulas, le patron de l’OL, c’est l’aboutissement près de 10 ans de bagarre et surtout la promesse de recettes supplémentaires pour son club : le Grand Stade de Décines accueille son premier match le 9 janvier. 



"Le Grand Stade va nous permettre de nouvelles recettes bien sûr mais aussi de gagner une aura internationale. On va par exemple accueillir des grandes manifestations comme la Finale de coupe d’Europe de rugby, les 6 matchs de l’Euro, un grand concert avec une vedette mondiale le 16 juillet...”  Quand nous avions rencontré Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique lyonnais, en juin dernier, il était évidemment convaincu que son club entrait dans une "nouvelle ère économique”. 
70 millions d’euros par an, ce sont en effet, à 5 ans, les revenus que devraient générer le Grand Stade qui compte près de 59 000 places, à l’image du Bayern de Munich ou de Arsenal. Ce qui fait du Stade des Lumières, construit par Vinci, le troisième plus important de France derrière le Stade de France et le Vélodrome de Marseille.

Pour atteindre cet objectif financier, l’OL Land propose de nombreux services dans et à l’extérieur de l’enceinte, aux spectateurs comme aux "touristes” de passage : hôtels, restaurants haut de gamme et brasseries (480 couverts), musée du sport, agence de voyage, centre médical du sport et de remise en forme, véritable parc de loisirs, balades aménagées mais aussi concerts, événements sportifs... L’objectif étant d’en faire un lieu de vie, qui "tourne” en dehors des matchs. 
Côté événements, Rihanna a donc été annoncée pour le 16 juillet prochain. Avant cela, le stade de l’OL accueillera des matchs de l’Euro 2016 dont un huitième et une demi-finale et la finale de la Coupe d’Europe de rugby.
Dans le stade lui-même, qui est hyper connecté et qui a coûté plus de 400 millions d’euros, le nombre de sièges VIP, donc plus chers, passe de 1 800 à Gerland à 6000. Il compte 105 loges de 12 à 24 places contre 36 à Gerland, 8 000 m2 d’espaces de réception... Les entreprises pourront aussi opter pour le "concept 365" qui leur permet d’utiliser la loge 365 jours par an, par exemple pour organiser des séminaires. 
"Je suis heureux d’avoir créer 2 000 emplois pour la construction du Grand Stade. Des emplois locaux.  Avec tout le site, il y aura 1 000 emplois permanents, en plus des salariés du stade les soirs de match. Il y a donc de la fierté d’avoir participé à ce projet entrepreneurial et citoyen” se satisfaisait le patron de l’OL en juin dernier. 
Jean-Michel Aulas a donc pour l’instant réussi son pari, malgré de multiples bagarres judiciaires. Il espère, avec ces nouveaux revenus, pouvoir renforcer sportivement son équipe. Et concurrencer à terme les Qataris du PSG. Mais c’est justement sur le long terme que cette rentabilité devra être évaluée (voir interview de Bertrand Scholler). Or cette bataille-là semble loin d’être gagnée. 


La suite de ce dossier est à retrouver dans le numéro de janvier 2016 de Mag2 Lyon, avec une interview de l’architecte londonien du Grand Stade Gary Reeves et l’analyse d’un expert de l’industrie du sport, Bertrand Scholler, sceptique quant à la rentabilité du Grand Stade.
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

20/04/2018
Figure de l'entrepreneuriat lyonnais, de la fondation d'Infogrames à son rebond dans la robotique, Bruno Bonnell était très attendu sur les bancs de l'Assemblée. Il a finalement semblé plus discret que prévu jusqu'au buzz provoqué par ses déclarations au Monde début avril. Explications.

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo