rencontre architecture et paysage : image d'un territoire

Date de publication : 06/03/2016

Architecture et paysage : image d’un territoire
Rencontre professionnelle
Organisée par le CAUE Rhône Métropole et Archipel Centre De Culture Urbaine
Dans le cadre de la présentation publique de l’exposition « Xe prix européen d’architecture Philippe Rotthier » au CAUE Rhône Métropole
Vendredi 15 janvier 2016 de 14h à 17h
A la DRAC Rhône-Alpes, Lyon 1e
Sur inscription : www.caue69.fr

Par le biais de documents d’urbanisme, de projets nationaux, d’initiatives citoyennes, des ressources existent pour développer des paysages de qualité, au cœur de l’aménagement durable d’un territoire.

Grand témoin de la rencontre : Boris Bouchet, architecte, urbaniste, paysagiste, agence Boris Bouchet architectes, 1ère œuvre de l’Equerre d’argent 2013, lauréat 2013 des Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes, Prix national de la construction bois 2013.

Avec
Jean-Pierre Thibault, chargé de mission « politique du paysage » au Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.
Florence Delomier-Rollin, architecte urbaniste en chef de l’Etat, Architecte des Bâtiments de France, chef de service, STAP Rhône.
Catherine Bouët-Willaumez, paysagiste associée de l’agence Au-delà du fleuve (paysage, urbanisme), maître d’œuvre.
Benjamin Guillouet et Anna Costes, architectes, membres du Collectif Etc.
Guillaume Joubert, adjoint au maire de Châteldon délégué à l’urbanisme.
Catherine Moulin, maire de Faux-la-Montagne.
Stéphane Grasser, directeur de la SCIC L’Arban.

Débats animés par Valérie Disdier, directrice de Archipel, Centre De Culture Urbaine et Catherine Grandin-Maurin, directrice du CAUE Rhône Métropole

détail
Du plan de paysage au paysage du quotidien
Jean-Pierre Thibault, chargé de mission « politique du paysage » au Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.
A l’occasion des 20 ans de la loi paysage, le ministère de l’Ecologie, en partenariat avec le ministère de l’Education Nationale, a organisé un concours en octobre 2013 et inviter les Français à photographier les paysages de leur quotidien. Une analyse des contributions à ce concours s’est déroulée de mars à septembre 2015 par des chercheurs appartenant à différentes disciplines. Leurs regards croisés sur un même objet ont permis de développer des approches thématiques complexes et complémentaires.
Des dispositifs nationaux proposent un cadre national à la préservation des paysages et des ressources naturelles.

Débat animé par Valérie Disdier, directrice de Archipel, Centre De Culture Urbaine

Fabriquer un paysage en site protégé
Revitaliser des centres-bourgs protégés
Florence Delomier-Rollin, architecte urbaniste en chef de l’Etat, Architecte des Bâtiments de France, chef de service, STAP Rhône.
La densification dans les AVAP est un enjeu majeur de l’aménagement durable d’un territoire, à la croisée de facteurs patrimoniaux, environnementaux, économiques et sociaux. La préservation des paysages dans ces zones protégées induit renouvellement urbain, recherche d’une qualité architecturale et paysagère en adéquation avec l’environnement pré-existant et limitation des extensions urbaines.
Exemple : la révision de la ZPPAUP de la commune de Montfaucon (Doubs) en AVAP.
Catherine Bouët-Willaumez, paysagiste associée de l’agence Au-delà du fleuve (paysage, urbanisme), maître d’œuvre.
Situé sur un territoire périurbain, le choix s’est porté sur une conservation de la silhouette du vieux village et sa trame de vergers et jardins et de préserver les espaces naturels et agricoles en limitant les secteurs constructibles. Le souhait est de faire vivre le patrimoine historique de la commune (le château, le patrimoine vernaculaire et militaire notamment) dans un site de grande qualité paysagère et environnementale aux portes de Besançon. C’est aussi un document utilisant les thématiques transversales du patrimoine, du paysage et du cadre de vie comme support de sensibilisation à l’attention des habitants.

Table ronde animée par Catherine Grandin-Maurin, directrice du CAUE Rhône Métropole
Le paysage en partage
Prospective L’expérience « habiter autrement en centre-bourg » à Châteldon (Puy-de-Dôme)
Benjamin Guillouet et Anna Costes, architectes, membres du Collectif Etc.
Guillaume Joubert, adjoint au maire de Châteldon délégué à l’urbanisme.
Le programme « Habiter autrement les centres-bourgs » est porté par le Conseil général du Puy-de-Dôme et le Parc naturel régional Livradois-Forez, également maître d’ouvrage. Lauréat d'un appel à projets lancé par la DATAR, il propose de travailler sur la question de l’accueil de nouveaux habitants et du maintien des populations existantes dans les petits centres-bourgs ruraux. Dans ce cadre, le collectif Etc, lauréat du palmarès des jeunes urbanistes en 2012, sur choix de la commune de Châteldon, s’installe en résidence et suggère de créer des opérations mixtes dans des bâtiments dont la morphologie se prête à une réhabilitation, tirant profit des spécificités du patrimoine rural et du dialogue direct avec les habitants. Le travail de la résidence s’est organisé dans une alternance entre temps d’action/prototypage et temps de production/synthèses. Cette résidence a permis de montrer aux acteurs du territoire l’intérêt d’établir un dialogue direct avec les habitants.

Participation L’écoquartier du Four à Pain à Faux-la-Montagne (Creuse)
Catherine Moulin, maire de Faux-la-Montagne.
Stéphane Grasser, directeur de la SCIC L’Arban.
La commune très rurale de Faux la Montagne fait partie du Parc naturel régional du plateau de Millevaches. Sur 2 ha, elle a lancé un projet d’écoquartier. C’est un lotissement qui comporte des parties communes : un verger, un potager, un lieu de compostage et un parking. Des parties communes sont à disposition mais restent la propriété de la commune : un four à pain à restaurer, une halle à construire, 10 parcelles sont à vendre en auto-construction et deux sont réservées à du logement social. Une démarche innovante en plein milieu rural. Cet écoquartier de taille modeste cherche à réinventer le vivre ensemble puisqu’il est directement élaboré par un collectif réunissant habitants actuels et futurs. Il est lauréat de l’appel à projets Ecoquartiers 2009 initié par le ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer, Direction Générale de l’Aménagement, du Logement et de la Nature.
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

20/04/2018
Figure de l'entrepreneuriat lyonnais, de la fondation d'Infogrames à son rebond dans la robotique, Bruno Bonnell était très attendu sur les bancs de l'Assemblée. Il a finalement semblé plus discret que prévu jusqu'au buzz provoqué par ses déclarations au Monde début avril. Explications.

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo