LA FIN DU CDI, UNE VRAIE MESURE DE GAUCHE !

Date de publication : 06/03/2016

Ouh là, j’entends déjà les remarques acerbes, salaud de patron de droite, nanti, profiteur, exploiteur etc. etc. mais devant les centaines de publications que j’ai lu ces derniers temps sur le nouveau code du travail promis par le gouvernement Valls, j’ai eu envie moi aussi de rajouter ma petite pierre à l’édifice.
Alors comme cela, on ne serait pas de gauche parce qu’on présente un code qui serait soi-disant favorable au patronat. Comme si être patron c’était forcément être de droite. Je tiens à préciser pour détendre tout le monde que j’ai voté, Mitterrand, Jospin, Ségolène Royal et même Hollande. Reconnaissez-moi au moins le fait d’avoir une certaine constance dans mes choix électoraux. Et bien tenez-vous bien car en « salaud de patron » que je suis, je vais aller encore plus loin : la proposition de loi El Khomri ne va pas assez loin. Je pense qu’aujourd’hui il fallait aller jusqu’à la suppression du CDI. (Aie aie aie, pas la tête, tapez pas si fort,) laissez-moi m’expliquer.
La plupart des patrons sont pour la suppression du CDI mais pas pour les mêmes raisons que moi. Je pense que le CDI, tel que nous le connaissons aujourd’hui a vécu, il asservit le salarié. ASSERVIT oui, le mot n’est pas trop fort. Dans notre société, sans CDI vous n’êtes rien, il reste le Saint Graal à obtenir pour simplement pouvoir vivre tel que chaque humain souhaiterait ou devrait pouvoir le faire.
Sans CDI pas de logement (location ou achat), sans CDI pas d’achat de voiture (souvent indispensable pour travailler), pas de crédit à la consommation, il est impossible de prévoir des vacances car sans CDI vous ne savez jamais si vous allez être disponible le mois suivant. Bref le CDI est incontournable et il faut que cela change !
Un salarié a un but ultime, décrocher son CDI et surtout le garder, pour cela il est prêt à tous les sacrifices, accepter tous les changements d’horaires, et même les baisses de salaires, on l’a vu récemment, et surtout subir la pression qui peut être étouffante dans certains groupes. Et comme il est très dur à obtenir, on s’y accroche comme à une branche suspendue dans le vide… du marché de l’emploi. Tout ceci parce que le salarié pense qu’il ne retrouvera pas de sitôt ce fameux CDI.
Le problème du CDI c’est qu’il est très contraignant pour l’entreprise, ce qui fait que bon nombre de mes collègues « salauds de patrons » rechignent à embaucher. Si la règlementation n’était pas si contraignante sans aucun doute vivrions nous une période plus proche du plein emploi. Et là ça change tout… pour le salarié. Parce pour le patron bonjour les dégâts ! Et oui mes amis « salauds de patrons » avez-vous pensé à ce que serait un monde sans CDI et avec du plein emploi ?
• Un salarié, à qui vous refusez une augmentation ? Il se tire du jour au lendemain, sans préavis vous laissant dans la mouise jusqu’au coup, la loi lui permettrait…
• Un salarié qui s’ennuie dans son travail, pas de souci pour lui, demain il pourrait changer de boite
• Un salarié à qui vous mettez trop de pression, il n’aurait aucun mal à changer également.
Bien sûr pour que cela fonctionne, il faudrait changer certaines règles et habitudes, et prendre soin des personnes en difficultés et mettre en place la fameuse « flexisécurité ».
Je propose donc la suppression du CDI, remplacé par le contrat de travail unique, je propose qu’il soit interdit à tous logeurs, vendeurs, organismes bancaires ou financiers de demander l’ancienneté d’un salarié dans l’entreprise qui l’emploie. Dans ce cas seulement le CDI deviendrait obsolète et même l’intérimaire aurait les mêmes droits de se loger et de consommer que le salarié actuellement en CDI.
Tant que cela ne sera pas fait, les salariés continueront à s’accrocher à leur espoir de CDI et pour ma part je continuerai d’embaucher des salariés uniquement… en CDI car je n’accepte pas qu’une personne travaillant dans mon entreprise ne puisse pas se loger, s’acheter une voiture ou partir en vacances…Vivre tout simplement.
Alors la suppression du CDI, une mesure de gauche …ou pas ? À vos réactions ;)

Franck Berthinier
Salaud dans une agence de communication digitale
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo