L’étonnant parcours de Patrick le Chinois

Date de publication : 10/03/2016

Le Lyonnais Patrick Veisselier sera sur la scène du Gramercy Theater de New York en février. Cet humoriste, peu connu en France, fait un carton dans le monde entier avec son spectacle en mandarin, destiné au public chinois. Comment en est-il arrivé là ? Il raconte. Par Maud Guillot.

Quel a été votre parcours avant de devenir Patrick le Chinois ?

Patrick Veisselier : Je suis né à Lyon en 1973 dans une famille modeste. Mon père était peintre en bâtiment et ma mère secrétaire. J’étais bon à l’école mais vers 18 ans, j’ai découvert le monde de la nuit et la fête. J’ai été fasciné. J’ai racheté ma première boite, la Bus Palladium, à la barre du tribunal avec un associé. J’avais seulement 20 ans. J’avais fait un crédit auto ! Ça a cartonné. Il y avait très peu d’endroits comme ça en centre-ville. Puis, j’ai vendu mes parts et j’ai racheté l’Ambassade que j’ai cédée en 2004. 


Comment êtes-vous devenu humoriste ?


Toutes ces années, c’était la fête avec tous ses excès. Mais à l’époque, j’étais marié avec une humoriste, Florence Foresti. Elle faisait du café théâtre avec les Taupes Models. On a divorcé quand j’ai vendu mes boites. Mais elle était déjà chez Stéphane Bern et attaquait Ruquier. En tout cas, c’est elle qui m’a inscrit à un plateau de café théâtre, à l’espace Gerson. Ça m’a plu. J’ai continué. 


Votre carrière s’est envolée ?

Sans plus ! Le Caveau de la République à Paris m’a proposé d’être résident. Ensuite, j’ai pas mal tourné, près de 500 dates au total. J’ai même fait l’Olympia en 2007 ! L’idée était de le remplir en étant inconnu. J’ai proposé des places à 15 euros en disant : si vous ne venez pas pour moi, venez découvrir ce lieu mythique. Et ça a marché. 


Quel était votre style ?

Du Dubosc en un peu plus vulgaire. C’était des thèmes vus 100 fois, sur les rapports hommes-femmes. Je jouais même de la flûte avec mon cul. Avec le recul, c’était vraiment too-much et ça ne me correspond plus du tout aujourd’hui. Ce spectacle marchait pas mal,  notamment en province, mais ce n’était pas très bon !


Comment avez-vous eu l’idée de faire un spectacle en chinois ?

On était avec des potes au bistrot. L’un d’eux, qui est d’origine chinoise, nous a fait remarquer qu’en France il y avait 20 000 comiques pour 60 millions d’habitants, alors qu’en Chine, il n’y en a pas alors qu’ils sont plus d’un milliard ! J’ai alors fait le pari de faire un spectacle en chinois. Et je me suis pris au jeu.
Les Chinois n’ont vraiment pas de comiques ?
Non, ils ont des duos d’humoristes qui se produisent en tenue traditionnel au sein des opéras. Mais il n’y a pas de stand-up. D’abord parce qu’il y a un réflexe de censure. Ensuite parce qu’ils ne comprennent pas l’intérêt économique de se produire devant 600 personnes alors qu’ils peuvent en toucher 200 millions par la télévision. La scène est un art mineur. 


Vous avez donc adapté votre spectacle en chinois ?


J’ai essayé. J’ai envoyé le texte de mon spectacle à une traductrice. Elle m’a dit que ce n’était pas possible, qu’il n’y avait rien de drôle pour un Chinois. Car les différences culturelles sont énormes. D’abord, ils détestent la vulgarité. Pour les Chinois, la France, c’est la classe et la galanterie. Ils ne comprennent pas un mec comme Bigard. Ensuite, il ne faut pas parler de politique. Et ils ne comprennent pas non plus le concept du personnage imaginaire auquel on fait semblant de s’adresser. Ils se retournent pour voir qui c’est ! Mais tout ça, ce n’est rien.


Quel est le point le plus problématique ?

Les Chinois n’ont aucun second degré. Ce qui enlève 99 % de nos vannes ! A ce propos, je raconte souvent comment j’ai déjeuné avec un avocat d’affaires chinois à Paris. A la fin du repas, je lui lance sous forme de boutade (...)

Vous êtes intéressés pour lire la suite de cet article ? Envoyez nous un mail à redaction@mag2lyon.com pour acheter l’article à l’unité ou commander directement le numéro complet de Mag2 Lyon
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo