“Remplacer la lutte des classes par le bon sens !”

Date de publication : 11/04/2016

Président de Serfim, un groupe spécialisé dans les travaux publics qui s’est considérablement diversifié, et délégué régional du Meti, le mouvement des entreprises de taille intermédiaire, Guy Mathiolon propose un certain nombre de réformes pour relancer l’économie et l’emploi. Et l’ancien président de la CCI aborde sans tabous les polémiques du moment. Propos recueillis par Lionel Favrot

Votre groupe, Serfim, intervient dans de très nombreux secteurs économiques. Où est la logique dans tout cela ?
Guy Mathiolon : Nous sommes effectivement un groupe de travaux publics mais pas que ! J’ai coutume de dire qu’on est une start-up depuis 140 ans puisque l’entreprise a été créée en 1875 et que je prend toujours beaucoup de plaisir à la développer. Elle n’a jamais été vendue à un grand groupe et elle appartient toujours à 100% à ses salariés.

Comment les salariés de votre groupe peuvent-ils accéder à son capital ?

50 cadres possèdent la moitié d’une structure, Sergem, qui détient elle-même 40% du capital du groupe. Chaque année, une nouvelle promotion les rejoint. Et s’ils partent de l’entreprise, ils doivent quitter le capital. C’est extrêmement rare dans notre secteur. Je pense que cela explique un certain nombre de nos initiatives, notamment en terme de responsabilité sociale et environnementale.

Mais la RSE, c’est un peu à la mode aujourd’hui !

Comme disent les vieux lyonnais «y en a qui disent et y en a qui y font». Nous, on a la prétention d’y croire. Exemple : Serfim Mobility pour éviter que des non voyants tombent dans nos chantiers. Réglé sur la longueur d’onde du petit boîtier que la Métropole de Lyon leur fourni, il les guide pour traverser le chantier. Mais nous n’avons pas attendu que la RSE soit à la mode. Quand les chantiers étaient encore simplement entourés de rubalises, nous avions inventé des barrières dont la hauteur était calculée pour que la canne des aveugle les touche pour les prévenir à tant.

Quel a été votre stratégie pour vous diversifier ?

On regarde toujours devant et j’essayes d’inculquer cette mentalité. Quand je suis arrivé chez Serpolet, on creusait des trous pour poser des câbles. On était monoproduit, monoclient, monozone géographique... Au fil des années, on a également posé des réseaux de haute-tension vers l’Italie et plus récemment vers l’Espagne. Puis on est allé vers l’eau, la dépollution mais aussi la méthanisation où la France est très en retard.
On a par exemple mis en place un système de récolte des effluents sur les exploitations agricoles situées autour des sources d’Evian pour éviter qu’elles ne soient polluées. Cela permet de produire du méthane pour le chauffage mais aussi du compost pour les agriculteurs qui fabriquent le reblochon. C’est un système très vertueux.

D’autres initiatives en matière d’environnement ?

Nous sommes très présents sur la mobilité durable, en particulier l’hydrogène. C’est nous qui avons installé la station de recharge du Port Edouard-Herriot pour la CNR. Nous l’avons aussi fait à Grenoble mais aussi dans la Manche puis toute sa région avec notre partenaire Symbio FCell. Nous testons aussi un banc solaire pour recharger les portables avec notre filiale de Chambéry.

En fait, vous cherchez à identifier des niches ?

Oui, les produits matures portent les autres. On est ainsi passé des câbles aux écrans vidéos dans les gares. Nous fournissons les panneaux d’informations voyageurs de la gare Part-Dieu mais aussi pour la RATP à Paris, ou encore à Lille. Nous travaillons aussi pour les ouvrages d’art avec deux niches : les galeries souterraines et les tunnels. Autre spécialité : les travaux subaquatiques avec un ROV, une sorte de drone sous-marin venu des Etats-Unis. Il n’y en a que deux en Europe (...)

Vous êtes intéressés pour lire la suite de cet article ? Envoyez nous un mail à redaction@mag2lyon.com pour acheter l’article à l’unité ou commander directement le numéro complet de Mag2 Lyon
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo