Charvet croit à sa girouette

Date de publication : 14/06/2016

Des produits Charvet, d’hier ou d’aujourd’hui, on en croise tous les jours. Horloges monumentales, écrans municipaux, publicités... Et cette PME située aux Echets, dans l’Ain, aux portes de Lyon, innove aujourd’hui avec un panneau interactif. Interview de son pdg Christophe Quatrini. Propos recueillis par Lionel Favrot.

Quelle est l’histoire de Charvet ?

Christophe Quatrini : Cette entreprise familiale a été créée en 1852. Sa spécialité : les horloges monumentales. La majorité de celles encore en fonction à Lyon sont des Charvet comme la fameuse horloge de Tassin ou celle de la gare de La Part-Dieu. En 1973, Charvet a été rachetée par Schlumberger qui a proposé quatre ans plus tard à mon père, alors salarié, de la reprendre. Il a perpétré le nom mais il a centré l’activité sur une nouvelle technologie pour l’époque : l’affichage digital. Toujours en grand format.

A qui étaient destinés ces nouveaux équipements ?
Par exemple à des entreprises pour leur promotion. Quand on descend dans le midi, on passe encore devant l’énorme horloge de Gerflor qui donne aussi la température avec des chiffres de 3m de haut. C’est une Charvet ! On a aussi équipé les stades pour afficher les scores comme celui de Gerland à l’occasion de la coupe d’Europe de 1984. Ou encore les villes avec les premiers panneaux électroniques.

Aujourd’hui, quelles sont vos domaines d’intervention ?
On a trois secteurs qui représentent, chacun, environ un tiers de notre chiffre d’affaires : les villes, les grandes surfaces et les grands projets. Pour les panneaux d’informations municipales, on a plus de 2 000 clients comme les villes de Lyon, Caluire, Rillieux, Villefranche, Miribel ou Mâcon. Les panneaux qui annoncent le prochain métro, sont aussi des Charvet. Quant à la grande distribution, il s’agit d’écrans géants à leds. En France, la taille est limitée. Du coup, on est généralement entre 8 et 12m2, sauf quelques exceptions comme celui du centre commercial de la Part-Dieu. Enfin, pour les grands projets, il s’agit d’accompagner nos clients pour leur architecture digitale, avec des réalisations en façades, ou des constructions exceptionnelles comme le Grand Stade de l’OL.

Qu’avez-vous fait pour le Grand Stade ?
Deux écrans géants de 90m2. Soit un million de leds ! Ce qui suppose de concevoir et de maîtriser l’ensemble de la réalisation, du support à la qualité de l’image finale en passant par l’assemblage. On va aussi livrer les dispositifs en bordure de ce stade qui passent les messages de pub pendant les matchs.

Que représente aujourd’hui votre activité ?
On a atteindre les 6,5 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier, soit une croissance de 15%, avec 45 salariés. Même si Charvet Digital Medias n’est qu’une PME, nous sommes un des leaders du secteur car c’est un marché de niche. Pour une raison simple : ces équipements ne sont renouvelés que tous les 10 ans. Ce qui limite la croissance du chiffre d’affaires. Sauf à présenter de nouveaux produits.

Mais est-ce qu’on peut encore innover dans l’affichage digital ?
Oui. Nous avons mis au point une i-Girouette, un dispositif de signalétique connecté, pilotable à distance avec des flèches recto-verso orientables à 360°. Le principe est de pouvoir maîtriser à distance le contenu affiché. Ce qui peut permettre par exemple d’indiquer la direction du Musée des Confluences avec l’exposition temporaire en cours. C’est aussi un équipement idéal pour les lieux touristiques, les événements ou les salons. L’Euro 2016, la future Cité de la gastronomie à l’Hôtel-Dieu, Eurexpo...

En quoi ce panneau est connecté ?
Un passant peut lui demander avec son smart-phone d’indiquer sa destination en se tournant dans la bonne direction et en affichant le temps et la distance. A pieds, en auto, ou en transports en commun. Alors qu’un panneau classique restera figé et bloqué à vie sur une seule direction. Exemple : la i-Girouette installé à notre siège social des Echets, indique que la gare du village est à 2km ou qu’il faudrait 126mn pour rejoindre à pied la Tête d’Or. L’i-Girouette peut aussi interagir avec les réseaux sociaux.

Encore utile à l’heure où les smartphones intègrent un GPS ?
Oui. Ca r(...)

Vous êtes intéressés pour lire la suite de cet article, paru dans le numéro de mai 2016 de Mag2 Lyon ? Envoyez nous un mail à redaction@mag2lyon.com pour acheter l’article à l’unité ou commander directement le numéro complet de Mag2 Lyon
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo