On a aimé : Le nouveau Biolay

Date de publication : 14/06/2016

Sept ans après son album à succès "La Superbe”, Benjamin Biolay revient en force avec "Palermo Hollywood”, un septième album solo sensuel et coloré. Le chanteur originaire de Villefranche-sur-Saône a posé ses valises à Buenos Aires où il a composé ses chansons. Une prise de risques payante ? Verdict.

ON A AIMÉ

Le second souffle. Benjamin Biolay nous avait laissé sur une petite déception avec son dernier album studio, Vengeance (2012). Certes après le bien nommé La Superbe, succès autant critique que commercial, l’attente était grande et le chanteur s’en était plutôt bien tiré, sans toutefois retrouver les fulgurances, l’énergie, la beauté et la puissance mélancolique qui donnait à La Superbe une dimension de classique dès la première écoute, de grand disque parmi les grands. Depuis, un album de reprise de Charles Trenet avait redonné un peu de souffle, mais on attendait le nouveau joyau. Le voici. 17 chansons aux couleurs latines, plongées au cœur de Buenos-Aires, où Biolay a ses quartiers depuis une dizaine d’années, une ville où il va régulièrement se ressourcer et s’inspirer.

L’influence latine. L’album est chaud, coloré. Le soleil argentin semble avoir fait du bien au chanteur lyonnais qui semble enfin se laisser aller à sourire. La tristesse et la mélancolie qui lui sont propres sont toujours présentes mais avec une légèreté plus ensoleillée comme sur le très beau "Pas Sommeil”, et son entêtante strophe "Le cœur brisé, le corps endolori, je visite les vestiges de ma vie…” Le mélange de ces deux univers donne une saveur galvanisante aux chansons. L’album est séquencé en chapitres, "Palermo Hollywood ”, "Palermo Queens”, "Palermo Spleen”, "Palermo Soho”, qui structurent le fil narratif de cette déambulation urbaine aux accents latins.

Les orchestrations. Violons, pianos, cuivres, orgues, bongos  et guitares viennent soutenir avec force la voix d’un Biolay qui n’a jamais été autant en harmonie avec sa voix. Le talk-over qui a longtemps été décrié par ses détraqueurs comme une pâle imitation de Gainsbourg s’assume enfin complètement, et les mélodies les plus chantées y gagnent d’autant en force fragile. Le futur tube "Miss Miss” trouve l’accord parfait entre la sensualité argentine et les éternelles textes de dandy parisien en proie au doute et à une auto-destruction comme œuvre d’art.

ON N’A PAS AIMÉ
Changement quitte ou double. Pour ceux qui affectionnent le Biolay de ces dernières années, la rupture de style avec les précédents albums risque de se faire ressentir. Difficile de croire à l’écoute du début du morceau "La noche ya no existe” où les chanteuses argentines Sofia Wilhemi et Alika signent une entrée en espagnol rythmée, qu’il s’agit d’une de ses chansons. Ce morceau montre d’ailleurs l’affection de Biolay pour la musique électronique la plus festive et dansante.(...)

Vous êtes intéressés pour lire la suite de cet article, paru dans le numéro de mai 2016 de Mag2 Lyon ? Envoyez nous un mail à redaction@mag2lyon.com pour acheter l’article à l’unité ou commander directement le numéro complet de Mag2 Lyon

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

28/06/2020

Albigny-sur-Saône : Yves Chipier  (47,38%)

Bron : le LR Jérémie Bréaud (51,23%) bat le maire sortant PS Jean-Michel Longueval

Charbonnières-les-Bains : le maire sortant Gérald Eymard DVD est réélu (44,89%)

Charly : Olivier Araujo DVD (52,91%) bat la maire sortante Corinne Barbasso-Bruas

Chassieu : ex-aequo inhabituel entre deux DVD Jean-Jacques Selles et Sylvaine Coponat (42,09%) avec l'écologiste Joëlle Percet en arbitre (15,82%°

Collonges-au-Mont-d'Or : Le maire sortant DVD Alain Germain est réélu (59,48%)

Craponne : Sandrine Chadier DVD (50%)

Ecully : Sébastien Michel DVD (49,60%)

Francheville : Le maire sortant LR Michel Rantonnet (50,88%) est réélu avec seulement 72 voix d'avance sur Bernard Legrand

Genay : la mairie sortante Valérie Giraud l'emporte (50,65%)

Givors : Mohamed Boudjellaba a une courte avance (28,88%) sur Christiane Charnay (28,24%)

Meyzieu : le maire sortant LR Christophe Quiniou (37,70%) devance de peu le DVG Issam Benzeghiba (35,86%)

Mions : le maire sortant LR Claude Cohen (58,53%)

La Mulatière : Véronique Deschamps (51,16%)

Oullins : la maire sortante Clotilde Pouzergue DVD (51,32%) devance l'écologiste Jean-Charles Kohlhaas

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or : Patrick Guillot (50,20%

Saint-Didier-au-Mont-d'Or : Marie-Hélène Mathieu (50,29%)

Saint-Fons : Christian Duchêne (Union de la gauche) 51,68% bat la maire sortante centriste Nathalie Frier

Saint-Genis-Laval : la centriste Marylène Millet (45,08%) bat le maire sortant centriste Roland Crimier

Saint-Romain-au-Mont-d'Or : Jean-Marie Hombert (51,85%) bat Thierry Loir et le maire sortant Pierre Curtelin

Sathonay-Camp :Damien Monnier (51,32%)

Vaulx-en-Velin : la maire sortante PS Hélène Geoffroy est en tête (44,30%)

Villeurbanne : le candidat PS Cédric Van Styvendael (70,38%) gagne face à Prosper Kabalo



29/06/2020
Avec un potentiel de voix supérieur à 80 sur les 150 élus à la Métropole, le candidat écologiste devrait être élu Président de la Communauté urbaine ce jeudi 2 juillet face à François-Noël Buffet. Le résident sortant David Kimelfeld est également distancé 

Les résultats dans les 14 circonscriptions :

Elections Métropolitaines :

Les résultats définitifs par circonscription

Lyon Ouest

L'écologiste Bertrand Artigny est largement en tête avec 43,50% contre 28,63% pour Thomas Rudigoz (Liste Kimelfeld) et 27,87% pour Gérard Collomb (Liste Buffet)

Lyon Centre

L'écologiste Fabien Bagnon (47,31%) distance le président sortant David Kimelfeld (29,51%) et Pierre Chambon (Liste Buffet) (23,19%)

Lyon Nord

Le LR Pascal Blache (40,44%) devance Florence Delaunay (37,48%) et Catherine Panassier (liste Kimelfeld) (22,09%)

Lyon Est

L'écologiste Isabelle Petiot (45,24%) est largement devant Carole Burillon (liste Buffet) (29,86%) et Guy Corazzol (liste Kimelfeld) (24,90%) 

Lyon Sud

Large avance pour l'écologiste Thomas Dossus avec 56,55% des voix devant Myriam Picot (Liste Kimelfeld) (23,49%) et Christophe Geourjon (Liste Buffet) (19,95%)

Lyon Sud-Est

L'écologiste Nathalie Dehan gagne avec 47,25% devant Louis Pelaez (liste Collomb) (27,41%) et Michel Le Faou (liste Kimelfeld) (27,41%)

Villeurbanne

L'écologiste Bruno Bernard l'emporte largement (66,79%) face à Prosper Kabalo (33,21%)

Val de Saône

Marc Grivel (Liste Kimelfeld) 36,84% devance la centriste Michèle Vullien (Liste Buffet) 33,44% et l'écologiste Jérémy Camus (29,72%)

Plateau Nord Caluire

Le LR Philippe Cochet est en tête avec 52,75% contre 29,42% pour l'écologiste Séverine Hemain, 13,40% pour Cécilia Sanchez (13,40%) et 4,43% pour Emmanuelle Pelluet (Liste Collomb du 1er tour)

Rhône Amont 

La PS Hélène Geoffroy (48,72%) devance le LR Christophe Quiniou (Liste Buffet) (39,07%).

Portes du Sud

La mairie communiste sortante de Vénissieux, Michèle Picard (39,87%), devance l'alliance dirigée par Yves Blein, député LREM (33,65%)

Portes des Alpes

Le maire LR de Saint-Priest Gilles Gascon (liste Buffet) 46,35% devance l'écologiste Véronique Moreira (41,03%) et le RN Rémi Berthoux (12,61%)

Lônes et Coteaux

L'écologiste Jean-Charles Kohlhaas (36,61%) arrive tout juste en tête devant François-Noël Buffet (36,07%) soutenu par Gérard Collomb et Jean-Luc da Passano (liste Kimelfeld) (27,32%)

Ouest

Le LR Pascal Charmot est en tête avec 45,07% devant l'écologiste Hélène Dromain (30,16%) et Alain Galliano (liste Kimelfeld)(24,77%)




28/06/2020
Un hors-série pour l'été

28/06/2020

Une programmation originale pour cet été



Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo