Les intrigues d’une patronne

Date de publication : 12/09/2016

Pdg du laboratoire Dermscan, spécialisé dans les études cliniques, notamment pour les cosmétiques, la lyonnaise Frédérique Girard-Ory s’est lancée dans l’écriture de polars. Son troisième roman, les "Oiseaux de la nuit froide”, s’inspire librement de l’affaire Air Cocaïne pour construire une histoire de trafic d’oeuvres d’art. Au centre, une policière aux multiples facettes. Propos recueillis par Lionel Favrot

La littérature, c’est une passion pour vous ?
Frédérique Girard-Ory : Oui, j’ai suivi une formation scientifique avec un doctorat de biologie et j’ai fait aussi l’IAE. Mais j’ai toujours adoré lire, notamment des polars, d’Agatha Christie à Patricia Cornwell en passant par Fred Vargas, Harlan Coben, Michael Conellly, John Grisham, mais aussi des livres de science-fiction, notamment ceux d’Azimov, ou encore des livres politiques et économiques. J’ai aussi vraiment apprécié "La Part de l’autre” d’Eric-Emmanuel Schmitt et "La dernière nuit du raïs” où Yasmina Khadra se met dans la peau de Khadafi pour raconter ses derniers jours.

Comment êtes-vous venue à l’écriture ?
Mes filles m’ont demandé de parler de leur père décédé en 2000 et je n’y arrivais pas. J’ai décidé de leur écrire et cela a donné un livre de 150 pages. J’ai apprécié de le faire mais je ne voulais pas le publier car c’était totalement autobiographique. Du coup, j’ai écrit un roman, "ça aurait du rester secret” qui pouvait être diffusé.

Que racontait ce premier livre ?


C’est l’histoire d’un couple assez banal, genre cadre moyen supérieur, avec deux enfants et des problèmes de couple. Dans la première partie, je me mets tantôt à la place de l’homme et tantôt à la place de la femme pour parler de leur différences de perception Il vous reste 45% de l’article à lire.

Vous êtes intéressés pour lire la suite de cet article, paru dans le numéro de juillet-août 2016 de Mag2 Lyon ? Envoyez nous un mail à redaction@mag2lyon.com pour acheter l’article à l’unité ou commander directement le numéro complet de Mag2 Lyon
Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

20/04/2018
Figure de l'entrepreneuriat lyonnais, de la fondation d'Infogrames à son rebond dans la robotique, Bruno Bonnell était très attendu sur les bancs de l'Assemblée. Il a finalement semblé plus discret que prévu jusqu'au buzz provoqué par ses déclarations au Monde début avril. Explications.

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo