PS : Olivier Faure favori dans le Rhône

Date de publication : 12/02/2018

Les quatre candidats à la direction du PS sont désormais connus. Alors que les militants sont appelés à voter le 15 mars sur les motions et le 29 pour le Premier secrétaire, la fédération du Rhône semble plutôt séduite par le député Olivier Faure. Explications. Par Maud Guillot

S’il y a un diagnostic sur lequel les socialistes sont tous d’accord, c’est l’électrochoc que doit produire le vote entre les motions le 15 mars, qui détermine l’équilibre des forces au sein des instances nationales, puis l’élection du Premier secrétaire du Parti Socialiste le 29 mars prochain, en vue du congrès des 7 et 8 avril. Pour permettre à ce mouvement proche du naufrage de se ressaisir et d’espérer, tout simplement, survivre. Le choix de leur leader est donc fondamental. Mais une fois toutes les femmes écartées et l’abandon de Najat Vallaud-Belkacem acté, ce sont bien quatre hommes qui vont se disputer ce poste : Stéphane Le Foll, Luc Carvounas, Olivier Faure et Emmanuel Maurel. L’occasion de rouvrir les fractures entre les différents courants, même si le siphonage opéré par En Marche a permis d’éliminer l’aile droite, dite "sociale-libérale”. Donc de rendre le parti un peu plus cohérent.
Les quatre textes d’orientation qui visent tous à "réinventer la gauche” sont pour plus de justice sociale, de défense de la République mais aussi de démocratie interne… Et placent tous la transition écologique comme "prioritaire”. Une conversion écolo assez inédite. Mais ils ont aussi leurs divergences : rôle de l’Europe, approche du monde de l’entreprise, relations avec les autres partis…

"SOUCI DE RASSEMBLER”
À Lyon et dans le département du Rhône, c’est sans conteste Olivier Faure qui recueille le plus de soutiens. Du moins de la part des leaders restants. Le député de Seine-et-Marne, qui est né à la Tronche en Isère et qui mène le groupe socialiste à l’Assemblée nationale, n’est ni un frondeur ni un social-libéral. Il incarne la "synthèse” et l’"art du compromis”. Il a notamment défendu...

Envie de lire la suite ? Envoyez-nous un mail à redaction@mag2lyon.com pour commander directement le numéro de Mag2 Lyon de février 2018 ou retrouvez-nous chez votre marchand de journaux.

Partager

LES DERNIERES ACTUALITES

20/04/2018
Figure de l'entrepreneuriat lyonnais, de la fondation d'Infogrames à son rebond dans la robotique, Bruno Bonnell était très attendu sur les bancs de l'Assemblée. Il a finalement semblé plus discret que prévu jusqu'au buzz provoqué par ses déclarations au Monde début avril. Explications.

20/04/2018
Le documentaire "Pédophilie, un silence de cathédrale” diffusé par France 3 le 22 mars dernier a suscité une nouvelle vague de témoignages auprès de la Parole libérée, l'association lyonnaise qui a révélé l'affaire Preynat. Interview de son président, François Devaux.

12/02/2018

Après Lyon en juin, Mag2 Lyon poursuit son analyse du marché de l'immobilier avec les communes de la métropole. Quelles sont les valeurs sûres ? Quels sont les quartiers qui montent ? Et quels sont ceux à éviter ? Par Hélène Capdeviole

12/09/2016
La Stéphanoise Elodie Clouvel participera à Rio de Janeiro à ses deuxièmes Jeux Olympiques. Mais en parallèle de sa discipline, le pentathlon, elle baigne dans d'autres activités. Elle est également gendarme, mannequin et peut-être même future actrice. Une véritable ambassadrice de son sport. Portrait.

20/04/2018
Cet ancien champion de boxe ayant grandi à Vaulx-en-Velin s'est fait une place à coups de seconds rôles dans le cinéma français, s'appuyant sur une plastique d'athlète, une discipline de fer et une capacité à tout interpréter. En 2018, il se retrouve sur le devant de la scène avec la sortie de trois films dont le très attendu Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche, où il campe un dragueur insouciant. Rencontre.


Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo