Coronavirus : mobilisation pour les marchés

Date de publication : 25/03/2020

 "Les consommateurs doivent pouvoir continuer à s’approvisionner en produits frais au plus près de chez eux lorsque les précautions sanitaires sont respectées. Il est inadmissible que la grande distribution soit la seule à avoir les autorisations d’ouverture”, s’indignent la FDSEA et les JA du Rhône. Ces agriculteurs soulignent que : "le marché présente pour les personnes des villages n’ayant pas de moyen de locomotion, le seul moyen de s’approvisionner et évite le confinement dans les supermarchés aux alentours”. Il souligne aussi le rôle des marchés dans le maintien "de l’activité des filières alimentaires de produits frais et la dynamique des territoires.”

 

La FDSEA et les JA du Rhône affirment "mettre tout en oeuvre pour que les maires puissent obtenir les dérogations pour que les marchés restent ouverts.” Ils affirment avoir constater sur les marchés que les commerçants et les producteurs locaux "ont organisé leurs étals afin que la population puisse respecter les consignes de distances sociales ainsi que les autres mesures de précautions sanitaires afin de lutter contre le Covid19”. Du coup, le risque de contamination ne leur semble pas plus élevé que dans les grandes surfaces qui ont, elles, l’autorisation d’ouvrir. "Au contraire, en maintenant la diversité des points d’approvisionnement, nous évitons les regroupements de consommateurs propices à la propagation du virus”, insistent la FDSEA et JA du Rhône.

Partager
Retrouvez-nous sur



Création de site internet: Cianeo